Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Relation homme-animal

Les animaux sont nos amis. Combien de fois j’ai vu des animaux qui mourraient de maladie
qu’ils n’auraient jamais eu, jamais!

Ils les ont eu à cause de l’homme.
Ils ont pris sur eux, les problèmes de l’homme et l’homme en fin de compte n’avait pas la maladie, parce que l’animal l’a pris sur lui. Est-ce que c’est possible, bien sur, bien sur, tout a fait, c’est possible, l’animal prend quelque chose pour que l’homme ne l’ai pas, vous vous rendez compte, vous vous rendez compte, c’est quand même une autre vision du monde, parce que c’est quand même être un être supérieur que de prendre le problème d’un autre et de sacrifier pour lui, c’est quand même incroyable, si c’est les animaux qui nous protègent, mais alors ou est ce qu’on en est , non, et si c’est, si on est arrivé au degré ou les animaux prennent nos problèmes, ben écoutez. Une fois, je ne sais pas si ici, il y en a qui étaient avec moi, peut être Goulwen ou Olivier,
j’avais dit, on était en France et j’avais dit, voilà, je vais faire un travail ce soir et je ne me rappelle plus vraiment ce qu’on avait fait, mais j’avais fait un cercle, je crois et je m’étais mis dans le cercle et là on avait fait tout un travail ou on appelait les animaux pour leur demander ce qu’ils voulaient, mais moi, en réalité, je m’étais complètement préparé, parce que je m’étais dit dans ma tête d’humain, ben ça va être une catastrophe, ils vont tous arriver avec, hyper mécontent, avec des recommandations…des exigences, des plaintes et j’étais vraiment réticent a faire ça et je sentais au fond de moi que je n’étais pas prêt a le faire, vous voyez. Alors j’étais très vigilant, j’étais assis, tout le monde était en train de prier autour, on faisait
tout un travail, je vois les animaux qui arrivent, écoutez, ça ne m’est pas arrivé souvent, mais je me suis effondré, effondré, je n’ai pas réussi.
Je me suis effondré, vous savez ce que j’ai vu venir vers moi, les lapins, les oiseaux, mais tout joyeux, tout content, pas mécontent, je ne l’ai pas supporté, vous comprenez, parce que j’étais préparé à l’inverse, qu’ils allaient se plaindre, qu’ils allaient dire, mais attends, mais tu ne te rends pas compte de ce que l‘on vit, de ce que font les humains, voyez, enfin, c’est logique,
non, c’était tout l’inverse, oui, super, tout, tout, plein de joie, plein de…j’ai réellement compris que c’était un autre monde, vous comprenez, que nous les humains, on regarde le monde avec nos yeux d’humains, mais qu’en réalité, eux, ils étaient content qu’on les invite et donc, c’était une méga fête, j’ai été vraiment surpris, je n’ai jamais recommencé, jamais, recommencé…j’ai tout fermé, j’ai arrêté tout, j’ai jamais recommencé …

(extrait de la conférence « l’alliance des peuples de la mére nature »d’Olivier Manitara)


Ce que l’on voit au premier coup d’œil c’est que les animaux c’est nous, quand j’ai des sentiments je suis un animal et je peux vous garantir qu’il n’y a rien de négatif dans l’animal, rien bien au contraire il y a une grande sagesse dans l’animal, une
grande sagesse. L’animal n’est pas un être qui a été dessiné pour rien derrière l’animal ce sont des mondes et des mondes incroyables, vous ne trouvez pas? Il y en a des choses à comprendre en regardant les animaux, même de nous et les animaux ont des leçons à nous donner non, vous ne trouvez pas?
Bon, et mais les plantes c’est pareilles, j’ai dis que les plantes c’étaient l’aurique est-ce que l’on retrouve même dans le corps physique de l’homme? Mais bien sûr, le système immunitaire qu’est-ce que c’est? Mais c’est le monde végétal. On parle de système immunitaire dans l’homme qui nous protège mais écoutez le système immunitaire à l’intérieur de l’homme on le connaît sans lui on n’est mort.
Qui nous protège de toutes les maladies? Le système immunitaire qu’est-ce que c’est enfin de compte une vie faible mais c’est quand notre système immunitaire est faible alors on tombe malade. Regardez des maladies comme le sida c’est des maladies qui touche le système immunitaire, ce sont des maladies d’ailleurs qui ont été dessiné par l’homme et d’ailleurs beaucoup de maladies aujourd’hui qui sont apparues comme des créations pures de l’homme. De l’homme qui a fait quoi? Mais qui s’est séparé de la réalité. Ce que tu vois à l’extérieur de toi comme la forêt, vit à l’intérieur de toi comme système immunitaire. D’ailleurs regardez qu’est-ce que font les plantes? Elles nous nourrissent, toutes les vertus médicinales, toute la guérison est dans les plantes non?…

(extrait de la conférence « tout vient de l’invisible »d’Olivier Manitara)




Nous sommes des animaux, nous sommes des hommes, nous devrions être des anges. Ange, homme, animal. Animal, homme, je veux être un homme, le chien veut être un homme, pourquoi, mais il veut ouvrir le frigo. Le chien ne pense qu’à ça, il se dit : qu’est-ce que c’est que ce Dieu, il ouvre le frigo, la lumière apparaît. Ils ne comprennent rien à tout ça les chiens, pour eux on est des Dieux sur la terre et ils se disent qu’est-ce que j’aimerais être un Dieu !
Animal homme, vous voyez, tous les animaux contiennent l’homme quelque part, ils aspirent vers l’homme, ils voudraient être un homme mais ils sont aussi des plantes. Regardez l’escargot, regardez la mante religieuse, où est la frontière entre le végétal et l’animal ? Les insectes nous montrent qu’il n’y a qu’un seul être ici, un seul être, la Mère Dieu, c’est une vision essénienne du monde. La douceur, l’amour, c’est le même corps. Ce tu fais à l’autre, c’est à toi que tu le fais parce que l’autre c’est toi. Nous ne sommes pas séparés, la voilà la vision de la lumière qui entre dans le monde, mais il faut aller jusqu’au bout, il faut lui donner un corps, il faut qu’elle circule, il faut qu’elle s’incarne, et voilà que le verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous, c’est-à-dire jusque dans la réalité de la terre
Quand l’homme commence à s’unir avec les animaux, les animaux protègent l’homme. Combien de fois je l’ai vu dans ma propre vie, combien de fois je l’ai vu autour de moi, un animal  développait un cancer, une maladie et mourrait pour que son Maître n’ait pas de problème, vous vous rendez compte ! L’animal se sacrifiait pour que son Maître évite un problème. Ce n’est que de la beauté, ce n’est que de la merveille. Quand vous voyez ces petits animaux, un chien… tout ce qu’ils sont capables de donner, mais quel message, quelle beauté ! D’ailleurs il y a beaucoup d’hommes sur terre qui ont renoncé aux hommes et qui se sont tournés exclusivement vers les animaux, tellement c’était plus simple. Mais redressons la barre de notre navire, reprenons notre vie en main, redressons tout cela et allons vers les anges et redevenons des êtres qui aidons les animaux et non pas les animaux, avec tout ce qu’on leur fait en plus, qui soient obligés de nous aider, nous. C’est le monde à l’envers tout cela….

(Extrait de la conférence »pourquoi le peuple animal souffre-t-il de l’homme »d’Olivier Manitara)


Tu vois tu as des sentiments, regarder comment c’est bien fait, le mal est une intelligence supérieur, tu as des sentiments, tu fais du mal à un animal tu auras des problèmes dans ta vie. Tu ne fais pas de mal aux animaux beaucoup de problème dans ta vie serons réglé, parce que les animaux règlerons ton problème. Combien de fois j’ai vu de mes yeux des animaux de compagnie qui attrapait le cancer, qui attrapait des maladies et qui mourraient. On venait me voir, Olivier mais pourquoi ils meurent comme ça mais parce qu’il a pris la maladie sur lui de toi, c’est toi qui était malade, avec tes pensée, avec tout ça, et lui pour éviter que tu sois malade parce qu’ils sont pur amour, il prend la maladie sur lui et il meure parce qu’il t’aime, voilà les animaux.
Vous ne trouvez pas cela magnifiquement beau? C’est vrai ce que je vous dis et beaucoup d’êtres savent cela et s’entoure d’animaux. Même avant il y avait moins de maladie dans les campagnes, parce que les êtres vivaient avec des animaux….

(extrait de la conférence »retrouver son âme dans la nature »d’Olivier Manitara)


1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés