Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Ce que l'homme a fait à l'animal

Regardez avec vos yeux, regardez avec votre cœur, regardez l’histoire de l’humanité, il y avait des rois sur la terre, ils avaient les cornes de cerf. Regardez les vikings, ils mettaient les cornes, les vaches, devant les maisons, la tête du cerf, la tête de l’orignal, la tête du Caribou, les cornes, la puissance, la majesté, la grandeur, pour lui voler, pour dire : nous sommes puissants, nous avons attrapé cette force pour nous, pour prendre la force et en fin de
compte que l’homme devient le roi de la forêt, que l’homme devient le roi, que l’homme asservisse les êtres. Qu’est ce qu’ont fait les êtres avec les plumes de l’aigle ? Regardez-les plumes, c’est dans tous les mondes. Qu’est-ce qu’ont fait les hommes avec les fleurs ? Ils ont mis les fleurs tout autour d’eux, ils ont voulu prendre pour eux, pour un monde à eux, mais l’homme est créateur par la magie, il est créateur dans des mondes, et l’homme en réalité a asservi l’animal pour faire vivre son monde à lui. Il s’est servi de l’animal pour aller à la guerre, pour labourer les champs, pour voyager, pour porter des charges comme l’éléphant… Après sont venus les chamanes. Les chamanes étaient des grands voleurs spirituels, ils se servaient des animaux pour avoir des pouvoirs magiques, pour se guérir, toujours pour le monde de l’homme, pour en fin de compte que l’homme ait tout. L’homme allait voler pas simplement le corps de l’animal, mais aussi son âme, sa beauté, sa majesté, sa splendeur, sa liberté pour le conduire en esclavage, pour l’asservir……

(Extrait de la conférence « pourquoi le peuple animal souffre-t-il de l’homme« d’Olivier Manitara)


Quand vous regardez, ce que l’homme a fait au saumon, regardez ce que l’homme a fait à la vache, regardez ce que l’homme a fait aux poules. Qu’est ce que c’était la poule avant, la poule, c’était un animal libre, dans la nature, dans la Mère, cet animal qu’est ce qu’il a fait, il est venu prés de l’homme et il y a eu une alliance qui a été faite entre l’homme et la poule, une alliance, parce que les hommes parlaient avec les animaux, ils ont dit, approchez vous de nous et nous les hommes nous vous protègerons, les poules sont venues dans les villages des hommes, vous comprenez et les hommes laissaient les poules libres de vivre avec eux et les hommes protégeaient les poules des prédateurs des poules. Les poules ont abandonné la vie sauvage, on ne retrouve plus de poules dans la vie sauvage, vous comprenez, elles sont toutes venues prés des hommes, pourquoi, mais parce que en réalité une poule, ben, ça pond 1 œuf par jour, vous vous rendez compte, 1 œuf par jour, il y en a partout et après vous avez 1 œuf par jour, vous vivez! et après la poule, ils l’a mangeaient, parce que les poules acceptaient d’être mangées  par l’homme, sous certaines conditions, il fallait que l’homme fasse certaines choses pour bénir les poules, les poules devaient venir vers l’homme et ne devait jamais courir après, la poule devait être consentante, il y avait beaucoup de choses comme cela, tant que l’homme respectait toutes ces choses, tout était parfait.
Regardez la vache, ça produit 20 litres, 25 litres de lait par jour une vache, mais vous vivez avec ça, vous avez le beurre, vous avez les yaourts, vous avez tout, c’était une alliance, qui ont été fait, mais après les hommes ont trahi l’alliance, vous comprenez, ils ont trahi, ils ont pris les poules, ils ont dit 1 œuf par jour, ce n’est pas suffisant, on va t’enfermer dans des boites, on va te mettre de la lumière électrique et tu pondras 2 œufs par jour, voyez et là ils les ont conduit en esclavage, vous comprenez et en fin de compte ils ont fait tout un tas de cochonnerie, mais innommables, ils ont trahi, ce sont des traîtres, il faut dire les choses
comme elles sont, faut pas avoir peur de regarder la maladie, pour justement la conduire vers la sagesse et comprendre qui on est et qu’est ce qu’on doit faire parce que c’est un poids qui est mis sur nous, parce qu’on est compté dans le nombre, vous comprenez la terre de la conscience, les pensées, les sentiments et toutes ces choses…..

(Extrait de la conférence « l’alliance du peuple de la mère nature » d’Olivier Manitara)

Qu'est-ce qui s'est passé par exemple pour histoire de cet arbre ? C'est très simple. Il y a des centaines d'années, il y avait sur ces terres des Indiens. Ces Indiens ont commencé à chuter c'est à dire qu'avant ces Indiens avaient des organes à l'intérieur d'eux et ils avaient un langage avec la Mère. Ces êtres étaient des sages, il y avait parmi leurs chefs des grands sages. Ils avaient le savoir : comment vivre en harmonie avec la Mère et avec le Père. Ils pensaient au grand esprit et ils appelaient : la Mère.
Ils avaient des alliances avec les animaux, c'était les animaux totems. Ils savaient quel animal manger, comment le tuer et comment lui parler. Ils savaient exactement ce qui se passait dans l'animal qui est ici mais aussi dans l'animal totem. Les animaux-totems vivent ici, ce sont des âmes groupes  des animaux, ce sont les êtres des animaux et au-dessus vous avez le monde du Père et lui à travers le cerf, à travers le lapin, à travers le coyote, à travers tous les animaux, les poissons, il met une écriture, une force, une divinité. Tout est Dieu en réalité.
Alors les hommes le savaient, ils vivaient en harmonie mais voilà qu'ils ont dit : non, ce n'est plus le cerf, l'animal, le roi de la forêt et ils  sont venus ici parce que déjà ici et dans tout l'environnement de Sherbrooke, c'est à dire à peu prés une superficie de 100 kilomètres carrés, c'était reconnu pour être des terres sacrées de la Mère. Elles ont été travaillées et travaillées par ces peuples qui vivaient ici et qui venaient ici pour faire des travaux de leur religion, de leur façon de se relier avec un monde supérieur.
Ces êtres ont dit : c'est nous le roi de la forêt, c'est plus le cerf. Ils ont pris le cerf, ils l'ont amené au pied de cet arbre qui est sur nos terres maintenant, ils l'ont tué. Ils ont appelé tous les êtres de la nature et ils ont dit : maintenant, ce n'est plus le cerf le roi des animaux mais c'est nous l'homme.
Non seulement ils ont tué le cerf mais après ils ont tué et tué les cerfs mais pas tuer pour tuer, tuer pour dire : ici c'est l'homme qui est le roi, pas Dieu, l'homme. Nous faisons ce que nous voulons.
À partir de ce moment-là, en-dessous dans ce monde de la décomposition est sortie la puissance du serpent et ce n'était plus l'homme qui dirige sa vie mais c'était ce serpent. Il s'est servi des pensées, des sentiments, de la volonté de l'homme pour monter directement ici et asservir l'homme dans ce monde là. Parce qu'il a dit : l'homme fait notre volonté, il tue et il dégrade l'écriture sainte, il est un profanateur. Pourquoi il est un profanateur ? Pour avoir le pouvoir alors ils ont mis l'homme en esclavage en le rendant pire qu'un animal parce que quoi que tu fasses dans la vie, ici ça apparaît comme des écritures, comme des sceaux et ça dit qui tu es ici. Soit le chemin est fermé pour un monde supérieur, soit le chemin est ouvert.
Vous ne vous êtes jamais aperçus dans votre vie, vous étiez là, une force venait en vous et vous perdiez le contrôle et là, vous deveniez violent, agressif, vous commenciez à dire des paroles, à faire des gestes. Après ça s'arrête et c'est comme si tu ne savais plus qui tu es, tu te dis : mais pourquoi j'ai dit ça ? Pourquoi j'ai fait ça ? Qu'est-ce qui m'est arrivé ? En réalité, cela te montre quelque chose mais c'est pire que ça car ces être-là sont entrés dans toute l'atmosphère, ils ont créé un monde de concepts, ils ont enlevé de l'animal l'étincelle d'éternité, son âme. L'animal n'a plus eu d'âme, l'animal est devenu un objet mais où ? Mais dans la pensée des hommes, dans sa sensibilité. L'homme n'a plus vu l'animal, il a vu un être à asservir et il a asservi tous les animaux mais l'homme a réellement cru que c'était lui qui pensait, qui sentait mais ce n'était pas lui, c'était ce monde de décomposition. L'homme devenait un déchet, devenant un déchet il appartenait à tout ce monde.
Alors comme cet arbre a commencé ce travail par des êtres qui étaient associés avec la Mère, c'est devenu comme quelque chose de mondial c'est-à-dire que ça a mis des centaines d'années mais en réalité, ça c'est continué. L'ancien propriétaire qui était sur ces terres, Monsieur de Rollet, qu'est-ce qu'il a fait de ces terres ? Il a tout grillagé, il a fait venir des cerfs, des chevreuils, des biches et ils les ont tués même attachés à des arbres pour les tirer à bout portant (pour des joueurs de hockey qui ne savaient pas tirer au pistolet). Ici vous retrouvez dans certains endroits des centaines et des centaines de cornes de cerfs. D'ailleurs il y avait des cornes de cerfs partout. Ça s'est transmis de génération en génération.

D'ailleurs ce personnage de Rollet n'était pas le seul, il était une lignée où sans arrêt ces choses ont été faites ici. Or, regardez ils ont coupé tous les arbres pour faire une forêt de sapins pour cultiver des cerfs, des biches mais ces arbres là, ils n'y ont pas touché parce qu'ils savaient instinctivement que cet arbre était particulier. Cet arbre est habité par des forces sombres qui ont asservi les humains, il est ensorcelé, il a été conduit en esclavage comme le roi des animaux parce que il a même la forme du cerf et des cornes du cerf.

Celui qui frappe par l’épée, périra par l’épée, telle est la loi. Si tu conduis un être en
esclavage, tu seras conduit en esclavage. Si tu amènes les ténèbres sur la terre, tu seras toi même
dans les ténèbres. Telle est la loi....


(Extrait de la conférence « l’arbre-cerf ensorcelé » de Olivier Manitara)



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés