Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

La compassion et la prière de Saint François d' Assise

             
I grande 176938 saint francois d assise net

La compassion, c’est un joyaux d’empathie et d’amour.

la compassion est un processus composé de nombreux éléments, tout commence par une conscience éthique et un sentiment social fortement développés : Un intérêt sincère envers le monde composé de tous les êtres, la Terre qui nous porte et nous nourrit, les minéraux, les végétaux, les animaux et les humains

L’amour est une composante de la compassion.
La compassion, c’est le don de l’amour, liée directement ou indirectement à la souffrance de l’autre
La compassion est dénuée de jugement c’est en posant les yeux sur l’autre, dans l’écoute, c’est éprouver un sentiment sincère de tendresse, de bienveillance et de respect ; Bien sûr, ce n’est pas prendre sa souffrance sur sois mais le comprendre et l’aimer dans sa  globalité, car nous ne pouvons vivre sa peine à sa place, même, s’il souffre énormément ; Par contre,  nous pouvons l’accompagner dans sa douleur et porter son attention pour lui offrir notre amour.

la compassion se travaille tous les jours jusqu’à devenir la compassion.

Sans oublier que les animaux sont porteurs du message de la compassion, ils sont là tous les jours pour nous ouvrir à cette belle vertu que nous avons tendance à l’oublier. Nos animaux peuvent être nos guides, car un guide ne doit pas toujours avoir une forme humaine, certaine fois cela peut même être un végétal.

Que la beauté de la compassion éclaire votre chemin.

Saint François d’Assise incarnait tellement la compassion que les animaux venaient naturellement à lui.

Pour nous rappeler de sa très belle prière

"Seigneur,fais de moi un instrument de la paix.
Là où est la haine, que je mette l’amour.
là où les blessures abondent, que je mette le pardon.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténébres, que je mette la limière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

seigneur que je ne cherche pas tant
A être consolé qu’à consoler,
A être compris qu’à comprendre,
A être aimé qu’à aimer,
Car c’est en se donnant que l’on reçoit,
C’est en oubliant que l’on se trouve soi-même,
C’est en pardonnant que l’on obtient le pardon,
C’est en mourant que l’on ressuscite à la vie."

Nous pouvons aussi nous rappeler quelques grands Maîtres de la compassion comme : Marie, Peter Deunov, Kuan Yin, Saint-Germain, Buddha...

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés