Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

NON au report de l'interdiction des expériences sur animaux

Pour que la commission européenne ne reporte pas l'échéance de 2013 pour l'interdiction des tests sur animaux pour les cosmétiques

 

seuringues-at-web.jpg.
Archive/2012
 
  Malgré des investissements énormes dans les méthodes alternatives, l'industrie cosmétique ne parvient apparemment pas à se passer des expériences sur les animaux. Les trois dernières expériences devaient être interdites en Europe en..

  PDF Imprimer Envoyer
 
 
 
Malgré des investissements énormes dans les méthodes alternatives, l'industrie cosmétique ne parvient apparemment pas à se passer des expériences sur les animaux. Les trois dernières expériences devaient être interdites en Europe en 2013, mais cela risque d'être reporté à plus tard. Lors d'un symposium à Bruxelles, des chercheurs se sont mis d'accord pour dire que plus d'études étaient nécessaires.
 
seurat-web.jpg
Robert Molenaar, directeur de campagne de la CAV, était présent à ce symposium :
« Je me trouvais à côté d'un chercheur de chez L'Oréal et je prenais des notes. Des chercheurs de la branche cosmétique et chimique étaient présents et faisaient des exposés. Ce qui est bizarre dans tout ce symposium c'est qu'il y avait un consensus sur trois points : les tests de toxicité actuels sur les animaux ne sont pas fiables et n'ont aucune valeur prédictive pour les humains. Le deuxième point est que les nouvelles techniques modernes comme les modèles in silico et in vitro, et les nouvelles stratégies de tests pourraient bien avoir cette valeur prédictive. Le troisième point est que ces méthodes alternatives sont encore en plein développement et n'ont pas encore été suffisamment testées pour être 'approuvées' par les instances responsables. En somme à l'heure actuelle nous nous accrochons aux expériences sur les animaux parce que nous ne savons pas si les nouvelles méthodes alternatives sont tout à fait fiables, alors que nous savons très bien que les expériences sur les animaux ne marchent pas ! »
 
Il est évident que l'échéance de 2013 pour l'interdiction totale des tests pour l'industrie cosmétique a donné une solide impulsion à la recherche moderne sans animaux.
 
Danny Flies, président de la CAV :
« De bonnes initiatives ont été mises en place avec l'argent de l'Union européenne et des entreprises cosmétiques et chimiques, et nous applaudissons. Mais l'industrie cosmétique doit aussi réaliser qu'elle a eu largement le temps pendant toutes ces années pour remplacer par autre chose toutes les expériences sur les animaux. Ils n'ont pas suffisamment investi, et ils se sont concentrés sur le renouvellement des produits au lieu du renouvellement des méthodes de tests. Le citoyen européen n'accepte plus les expériences sur les animaux pour l'industrie cosmétique et c'est pourquoi il veut que l'échéance de 2013 soit maintenue. Nous continuons à mener campagne avec la CAV pour le respect de l'échéance de 2013. En outre nous allons aussi organiser différentes actions pour mettre la pression sur l'industrie chimique. Sans la pression de l'opinion publique nous pourrions encore attendre le changement pendant des décennies. Le changement commence dans la tête du chercheur et aboutit à des techniques sans animaux, plus modernes et plus fiables ! »
 
 


experimentation.jpgQu'est-ce que l'experimentation animale
pour que la Commission européenne ne reporte pas le délais de 2013
Signez cette pétition


 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés