Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Le massacre des dauphins globicéphales

Le massacre des dauphins globicéphales aux îles Féroé

Massacre d'un groupe de dauphins globicéphales aux îles Féroé Crédit Photo Lail Alsahara

aux îles Féroé

Les iles Féroé se situent en plein océan, entre l’Ecosse et l’Islande. Les iles Féroé font partie de la Communauté européenne, puisqu’ils dépendent directement de l’état du Danemark.

Un pays européen qui pratique un massacre annuel

Les habitants des îles Féroé quant à eux se permettent un massacre annuel de plus de 1500 « dauphins globicéphales ».

Massacre des dauphines globicéphales n’est autre qu’une tradition…

Massacre d'un groupe de dauphins globicéphales aux îles Féroé Crédit Photo WebPlongee
Massacre d’un groupe de dauphins globicéphales aux îles Féroé
Les îles Féroé, ancienne colonie Viking, est devenue le théâtre de l’une des chasses les plus barbares jamais commises par l’Homme sur une espèce animale.
Chaque année pendant l’été (de Juin à Septembre) c’est la fête The Grind, près de 1.500 globicéphales (20 fois plus de ce que tuent les attaques de requins par an sur les humains), sont rabattus vers des baies des îles Féroé où les attendent des tueurs ivres de sang, qui les massacrent juste pour le sport, au nom des traditions du Moyen Age.

Le massacre des dauphins globicéphales

Les habitants des îles Féroé, au volant de leurs barques ultra rapides, poussent dans un premier temps les dauphins globicéphales vers une baie. Epuisés, terrifiés, après cette chasse qui pourrait durer de longues heures, les dauphins globicéphales seront progressivement amenés vers des bords de moins en moins profonds. A ce moment la horde des habitants des Iles Féroé plongent à de multiples reprises leurs gaffes de métal lourdes de plus de 2 kilos dans la chair des malheureux dauphins, jusqu’à ce que le croc s’accroche. Une fois l’animal bien arrivé aux flancs de l’embarcation, un couteau long d’à peu près 15 centimètres est enfoncé dans sa nuque à travers la couche de graisse et la chair jusqu’à attendre les artères et les centres nerveux. Une drôle de « fête », une mer rouge de sang, dauphins qui hurlent de douleur et d’une mort lente, qui nous exprime le coté BARBARE de l’être humain.

 


Maman et bébé dauphins globicéphales aux îles Féroé  Crédit Photo Sea Shephard
Maman et bébé dauphins globicéphales aux îles Féroé
 

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés