Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Israël interdit les tests sur animaux 4 janvier 2013

Les cosmétiques testés sur les animaux désormais interdits en Israël


04.01.2013

La fin des souffrances infligées aux animaux ?

Photo : Bonne nouvelle: Israël veut être pionnier dans la défense des animaux. Entrée en vigueur d'une loi de défense des animaux en Israël. Alors que les associations de défense des animaux se font de mieux en mieux entendre à travers le monde occidental, Israël entre lui aussi dans la tourmente. En effet, une nouvelle législation votée en 2010 devrait entre en vigueur en ce début d’année 2013 afin d’interdire la vente, la commercialisation et l’importation de produits cosmétiques testés sur les animaux. Il ne s’agit en revanche que des produits cosmétiques et non des médicaments testés sur les animaux ou des activités de recherches.

Selon le député travailliste Eitan Cabel, responsable du groupe pour le Droit des Animaux : “Les tests sur les animaux (…) infligent d’horribles souffrances aux animaux. Chaque produit requiert 2000 à 3000 tests, et les animaux meurent dans l’agonie”. Il a par conséquent applaudi l’entrée en vigueur de cette nouvelle loi qui représenterait selon lui une véritable “révolution” pour le bien-être des animaux en Israël. 

En théorie la loi est censée également interdire la cente et la commercialisation des produits cosmétiques testés sur les animaux à l’étranger. Toutefois “l’association contre les tests sur les animaux” a affirmé au journal israélien Yediot Aharonot que “depuis que le projet a été approuvé il y a deux ans, le ministère de la Santé devait établir des règles précises de réduction des cas autorisés de commercialisation pendant la période de transition, et ne l’a pas fait”. Selon l’association, des entreprises de cosmétiques à l’étranger, en particulier en Europe où se trouvent les plus grandes entreprises de cosmétiques mondiales, qui pratiquent des tests sur les animaux pourraient continuer à le faire tant que la loi n’est pas renforcée et son application corrigée. L’association contre les tests et l’association “Laissez vivre les animaux”, ont déposé un recours devant la Cour suprême du pays, la Haute Cour de Justice en Israël. (Le Canada quant à lui demeure toujours en retard ).

Interdiction d’importer des produits testés sur les animaux entre en vigueur

Un texte de loi adopté par la Knesset en 2010, qui entre en vigueur à partir de ce 1er janvier en Israël, interdit officiellement l'importation, la promotion et la vente d'articles de toilette, de cosmétiques et de détergents qui ont été testés sur des animaux au cours de leur mise au point.

 La nouvelle réglementation, qui est calquée sur une loi de l'Union européenne datant de 2004, autorise toutefois certains ingrédients ne rentrant pas dans la catégorie des médicaments mais qui sont utilisés dans des produits médicamenteux.
 
"Les tests sur les animaux effectués par l'industrie des cosmétiques infligent de terribles souffrances à ces animaux", a déclaré Eitan Cabel, membre du parti travailliste, à propos de la nouvelle réglementation, dans un communiqué envoyé à Xinhua. 
 ( LE CANADA TOUJOURS EN RETARD ).
 
«Israël ne permettra plus l’importation et la commercialisation de produits cosmétiques, produits de toilette ou de détergents qui ont été testés sur les animaux », a déclaré Eitan Cabel. Les nouvelles directives constituent selon lui "une véritable révolution en ce qui concerne le bien-être animal en Israël".
 
M. Cabel espère que cette loi va déclencher "un changement de perception qui amènera à cesser complètement tout test sur les animaux". 
 
Sur le modèle de l’UE, la nouvelle loi israélienne prévoit des exceptions pour certains éléments qui sont considérés comme des produits médicaux.

Sources: http://citizenkane.fr/israel-veut-etre-pionnier-dans-la-defense-des-animaux.html
http://2424.jssnews.com/post/2013/01/01/interdiction-dimporter-des-produits-testes-sur-les-animaux-entre-en-vigueur/

Qu'est-ce que le test de draize?
Ce test est effectué sur le chien ou le singe, mais le plus souvent sur le lapin car, en raison de son système lacrymal, qu'on lui introduit dans l'oeil. La tête prisonnière d'un carcan, les yeux du lapin reçoivent des gouttes ou des pulvérisations d'ingrédients chimiques servant à la fabrication de bâtons de rouge à lèvres ou de shampoing. Pire encore, on maintient parfois, avec des pinces de métal, ses yeux ouverts en permanence. Pendant plusieurs jours, la gravité des lésions oculaires est observée: irritation de la cornée, perforation de l'oeil, démangeaisons et brûlures. 

COMMENT ON PROCÈDE 
Pendant le test, 100 mg d'une solution concentrée sont introduits dans les yeux de six à neuf lapins albinos conscients, parfois immobilisés dans des carcans dont dépasse uniquement leur tête. Les yeux sont souvent maintenus ouverts par des pinces attachées aux paupièrex et il arrive que des lapins se cassent le cou ou le dos en essayant de se dégager. Les dommages subis aux yeux des lapins sont enregistrés à intervales réguliers pendant une période de 72 heures en moyenne et cela pendant 7 à 18 jours. Parmi les réactions aux substances irritantes, on note le gonflement des paupières, l'inflammation de l'iris, les ulcérations, les hémorragies (saignements) et la cécité. Des médicaments contre la douleur ne sont généralement pas administrés sous prétexte que leur utilisation fausserait le résultat des tests.





Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés