Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Nouveau procédé In ovo pour les poussins

  Les oeufs et un poussin  Poussin et sa coquille

Nouvelle découverte d’un procédé «  In OVO »

Affin d’éviter le massacre massif des poussins nés mâle, une équipe de chercheurs Néerlandais vient de mettre au point une nouvelle technique, à la fois économique et rapide, pour déterminer le sexe de tous les embryons de poulets alors qu’ils sont encore dans l’oeuf.
Cette manière originale de procéder permet  d’éviter beaucoup de souffrance.

En effet, aujourd’hui, les différentes filières de l’aviculture exigent d’établir le sexe des poulets à un stade précoce ce qui engendre au quotidien un véritable assassinat en masse de milliers de poussins lors du triage absurde.

Avec cette nouvelle technique, il ne faut que quelques secondes pour que l’opérateur réalise le test de reconnaissance du sexe des embryons alors qu’ils sont encore dans l’oeuf.
A savoir qu’aujourd’hui, les éleveurs doivent attendre la naissance du poussin afin de savoir le sexe du nouveau né.

La dure réalité est que les éleveurs préservent les poules parce qu’ elles pondent, il est malheureusement et injuste pour les coqs pour lequel ils estiment que l’élevage n’est absolument pas rentable. C’est pour cette raison que les éleveurs éliminent au premier jour de leurs naissance les poussins mâle. Triste sort d’inégalité exigée par les humains.

Les chercheurs qui ont mis cette technique au point, ont découvert la présence d’une substance caractérisant  le sexe de l’embryon, au travers de la coquille et ceci dés le neuvième jour d’incubation. La détection semble très aisée et d’une rapidité phénoménale . De plus, la fiabilité est élevée avec, selon les chercheurs un taux de réussite de 95 % d’exactitude .
Ils précisent qu’une amélioration pourrait faire atteindre les 99% d exactitude

Ce n’est pas la première fois que d’autre méthodes de détermination du sexe, alors que l’oeuf n’a pas encore éclos, par l’indication  de la concentration d’oestrogène mais cette méthode est longue environs 4 heures pour déterminer le sexe de l’embryon, technique coûteuse et moins fiable.

Le nouveau procédé «  IN OVO » est, quant à lui, rapide, fiable peu coûteux et adapté pour le monde rurale.
L’emploi de l’appareil la seule chose à faire sera de placer les oeufs dans l’appareil et ensuite les retirer lorsque l’examen est terminé.
Les experts estiment que cet appareil pourrait être mis sur le marché dés 2018.

Il faut savoir que chez nos voisins Hollandais quelques 45.000 millions de petits poulets sont tués annuellement. Avec cette technique, moins d’oeufs seront amenés à l’éclosion.
Au vu des nombreux reportages montrent la triste réalité des poussins éliminés dans d’atroces souffrances.

Cette technique est bien pour le bien être animal si les savant ne détournent pas le but primordial a des fins bien plus obscures.

Pour nous, nous préférions que tous ont la chance de vivre selon le but de la nature.

Mais si cela est pour leurs éviter des fins cruelles alors oui nous sommes pour.

Marie-Christine & Lilas


Vidéo réalisée par le musé  de Fribourg : l’évolution jusqu'à l’éclosion de l’oeuf de poule

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés