Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Préparation à la corrida

Pauvre taureau perdu d'avance     

Découvrons la vérité : comment les corridas se passent réellement

    

savez-vous que la corrida est un duel inégal!
le taureau est  rendu affaibli et agressé bien avant son entrée dans l’arène
 
le matador tire sa gloire d'une victoire usurpée
 sur un animale effrayé, souffrant et rendu volontairement malade
 
 
COMMENT ils  Préparent UN TAUREAU POUR le COMBAT selon eux JUSTE ET ÉQUITABLE!
 
- on Lui impose des charges importantes de sacs de sable sur le dos pour l'affaiblir
- on Lui lime les cornes " (qui est totalement interdit et sois disant vérifier par un vétérinaire)"
  or que ses cornes lui servent de repères,donc totalement désorienté
- on Lui met de la vaseline dans les yeux pour lui obscurcir la vue
- on Lui place des bouchons dans les naseaux pour l'empêcher de respirer normalement
- on  Lui incise les sabots avec de l'essence de térébenthine pour stimuler le mouvement
- on  Le frappe dans les reins et les testicules
- on lui ajoute du sulfate dans son abreuvoir pour déclencher des diarrhées qui l'affaiblissent
- on Le laisse ainsi pendant 24 heures dans un caisson en bois, dans l'obscurité la plus complète
- on lui prépare des harpons qui resterons planter dans sa chair  et maintenant tout est prêt pour commencer la grande soirée taureaux !
le pauvre herbivore affaibli, maltraité arrive soufrant et effrayé dans l'arène
où son massacre commence sous les regards de supporter assoiffé de bestialité !!!
pendant la corridas le matador montre a ses supporters ses fameuses passes une fois à gauche puis à droite
pour se montrer victorieux sur le taureau,or que tout le peuple bovin à les reflex  en différé ce qui explique
ses changements contraires :mais rien à voir avec les passes" intelligentes" du matador

Ce qui est scandaleux également
quand aux chevaux des picadors : avant la corrida
on-lui coupe les cordes vocales :pour que le public n'entendent pas les cris de douleur lorsque il reçoit des coup de cornes dans le bas ventre.
on-lui bande les yeux :pour ignorer le taureau
on-lui enfonce profondément du papier journal dans les conduits auditifs
on-lui administre des sédatifs avant les combats
souvent blessés grièvement se brise les pattes en tombant
certain meurent d’infarctus du au stress ou éventré par les cornes perdant leurs intestins dans l'arène

le publique acclame quand le taureau s'effondre et que le cheval agonise
En dissimulant l'horreur,on la rend ainsi plus acceptable

 le spectacle de la honte,quelle dégradation de l’humanité
 Pour le plaisir et le lucre


commentaire d'un matador repenti
 
"Il est sûr qu'il faut être mentalement déficient ou être la descendance logique d'une ignorance ténébreuse pour admettre  de se distraire de la cruauté sur les animaux, mais utiliser l'instrument de la rhétorique pour que cette cruauté persiste, transformée en un droit humain, est l'acte démoniaque par excellence."
  Alvaro MUNERA, torero repenti.
 
témoignage d'une personne ayant participé à une corrida :
 
J'avais 20 ans l'été où j'étais en vacances en Espagne. La mer, le soleil pas cher...
A Barcelone il y avait des affiches partout : grande corrida avec 6 mises à mort (je laisse traduire).
Je ne voulais pas du tout assister à un spectacle où la mort était au programme. J'avais déjà conscience que ce n'était pas bien mais pas que cela allait m'affecter pour le reste de mes jours.
Là bas, les gens parlaient du courage légendaire des grands toréros magnificos qui affrontent des taureaux sauvages, des bêtes énormes, des bêtes furieuses ! Des El Cordobès.
Ils disaient que si on n'a pas vu une corrida on n'a rien vu de l'Espagne et on ne peut pas comprendre l'Espagne.
C'est l'image que beaucoup de gens se font de ce pays : sangria, castagnettes, flamenco et corrida !
Alors j'ai dû suivre sinon on allait me laisser seule dans la foule qui me bousculait et criait. A faire peur.
J'ai eu peur.
Nous avons eu une place dans une bousculade géante. Il y avait aussi des enfants alors je me suis dit, bon ça ne doit pas être si terrible si des enfants y vont.
C'était immense. Tout le monde assis en rond sur des gradins. Une chaleur étouffante.
En bas, du sable et l'ambiance était au délire. Un vrai tapage et des sifflets.
J'étais déjà abasourdie par la foule. Comme si la Terre tombait sur ma tête !
Fanfares, tours de piste et soudain : un taureau ! Il fonce depuis la porte comme s'il avait vu le diable.
Je pensais qu'il écumait de rage, c'est ce que je croyais.
J'ai pensé que les taureaux ne sont pas féroces et pas dangereux car j'en avais ai déjà vu à la campagne chez moi : tranquilles, passifs dans leur pré.
On nous disait juste étant enfants qu'il ne faut pas courir devant eux.
Donc je me suis dit que les taureaux espagnols étaient différents et vraiment méchants. A 20 ans dans les années 70 ! Nous étions bien naïfs à cette époque où la violence n'était pas aussi répandue que de nos jours.
 
De notre place nous avons vu suffisamment pour voir le sang couler sur la bête. Et chaque fois qu'elle recevait un coup de pique, la foule hurlait comme des enragés. Une clameur qui me donnait des malaises.
J'avais envie de partir.
Je me suis levée mais les gens m'ont intimidée, crié dessus, voulant me frapper : je gâchais leur spectacle
mais moi je ne pensais pas à ça : je voulais partir partir partir. Et ça criait olé ! olé ! Toros toros !
Puis j'ai vu : le sang sortait par la bouche, le taureau était encore piqué, se traînait, le sable était rouge. Il a reçu un coup de poignard qui a duré un moment : à ce moment là, la foule était hystérique, on peut dire ça. J'avais des étourdissements tout en étant assise. Je me demandais si c'était réel.
Juste après, je vois le toréro couper les oreilles du taureau et les lancer dans les gradins.
 
Après j'ai détourné mon regard, j'avais envie de vomir.. Mais  je n'y arrivais pas.  
Les gens jetaient des pièces par poignées dans l'arène, jetaient leurs chapeaux... Ils étaient heureux enfin ils étaient, d'après moi, pris de folie. J'ai pensé que ce n'est pas une fête. Si c'est ça qu'il faut avoir vu pour connaître l'Espagne, je n'ai jamais tant regretté d'être allée là bas.
Quand j'ai vu qu'on a attaché cette pauvre bête et que des chevaux l'ont tirée avec des cordes pour sortir
de l'arène, j'ai réalisé : une corrida c'est vraiment une fête de la mort. La mort est normale en Espagne.
J'entendais aussi des gens crier  : "viva la muerte" !!
Puis il y a eu les 5 autres... Le spectacle était toujours le même : souffrir, souffrir pour mourir...
Mais à un moment donné, il y avait un grand silence. Il se passait quelque chose dans l'arène, le taureau ne "voulait" pas mourir, il était debout, faible et en sang et refusait de courir. Les picadors et le toréro parlaient et ils l'ont fait se relever pour le mettre à genoux... Quelle horreur !!!
J'ai trouvé ça immonde, inqualifiable, révoltant.
Je ne peux en dire davantage car aujourd'hui encore j'en suis malade et j'ai tellement honte d'avoir vu ça, de n'avoir pas eu le courage d'affronter la horde des gens pour sortir de là et laisser mes amis. C'est un souvenir terrible que je n'aime pas rappeler. J'ai été complice de l'assassinat de 6 taureaux. Ils ont pris des photos et jubilaient ! Ils ont acheté des affiches de cette corrida.
Je pense que personne n'a compris mon attitude "anormale".
Je n'ai pas pu en parler car j'étais la seule à n'avoir pas apprécié. Je n'ai pas pu manger le soir mais je me souviens que j'ai bu beaucoup de sangria pour oublier cette vision de cauchemar.
Et ces spectacles continuent encore et encore...
Je sais qu'un taureau souffre comme tout autre animal et j'ai compris qu'on ne peut pas l'entendre mugir, hurler car la foule couvre sa voix et accompagne les mouvements des tueurs. 
 
Je préfère m'arrêter là. Faites ce que vous voulez de mon témoignage, il restera sur ma conscience comme un poids lourd même si ce n'est pas moi qui voulait tuer. Je me sens très mal maintenant et je garderai toujours les séquelles de cette "fiesta".
Je ne suis plus jamais retournée en Espagne et n'y retournerai jamais.
Francis



   






commentaire de l'alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Nous l'alliance  essénienne de sauvegarde des animaux voyons le taureau comme une manifestation d'une divinité représentant la fertilité, non comme un ennemi à combattre mais comme un allié (ami) dans l'agriculture où il amène une énergie positive par ses cornes qui captent les forces du soleil et attirent les forces telluriques pour bénir la terre et apporter la prospérité aux agriculteurs, nos ancêtres faisaient faire le tour du champs pour que la récolte soit abondante.  Le taureau apporte aussi une certaine stabilité dans la vie de famille du fermier.
Malheureusement la technologie et ses lois d’après guerre a détruit tous ces liens et a isolé l'agriculteur avec le vrai contact et la bénédiction des esprits de la terre, les a endêtés et rendu malades d'ailleurs beaucoup d'agriculteurs meurent de cancer.



 

En savoir plus :La mobilisation contre l’inscription de la corrida au patrimoine culturel français ne faiblit pas ! (heureusement !).

Vous pouvez maintenant vous exprimer sur la page officielle du Ministère de la Culture (le lien est disponible sur le site du gouvernement), après avoir cliqué sur « j’aime », il est possible de laisser des commentaires sur les publications, les photos et même publier des messages sur la page facebook !
Oui les anti corrida sont sur tous les fronts ! Montrons leur notre motivation !
merci de rester polis et courtois dans vos écrits



Page facebook du Ministère de la Culture:

>>>>https://www.facebook.com/m ​inistere.culture.communica ​tion#!/ministere.culture.c ​ommunication?sk=wall&filte ​r=1

POUR VOIR VOS MESSAGES CLIQUEZ SUR "PLUS RÉCENTES" EN HAUT A DROITE DU MUR.

Les actions se font remarquer par le ministre, l’agenda de François  Mitterrand a été supprimé pour éviter les rassemblements surprises.
Merci de réagir vite et de laisser vos messages avant que cela ne soit plus possible

PS: Continuez de téléphoner au Ministère de la Culture pour demander le retrait de la corrida au patrimoine >>> 01 40 15 81 99




 
Pensez à consulter  le blog PEACE-Pression Ethique Anti Corrida et de suivre ses propositions d'actions
http://pression-ethique-anti-corrida-europe.over-blog.com/
 
http://www.facebook.com/pages/PEACE-Pression-Ethique-Anti-Corrida-Europe/146222152114784

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés