Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Pétitions

La chasse aux BB phoques

  Images 32  Seal hunt 25th002 1

La chasse aux bébés phoques est de nouveau autorisée

Le gouvernement canadien autorise de nouveau la chasse de 400 000 phoques du Groenland

Le ministère des Pêches et des Océans Canadien a récemment annoncé le quota de chasse au phoque pour cette année : il autorise l'abattage de 400 000 phoques du Groenland, soit autant que l'année dernière. Aucune information officielle n'a pour l'heure été rendue publique concernant le prix et les débouchés commerciaux des peaux de phoque, ni même la date d'ouverture de la chasse.

Chaque année, les blanches étendues glacées de la côte Est du Canada se transforment en bain de sang. C'est parce qu'on y abat brutalement des dizaines de milliers de bébés phoques. Leur fourrure servira à fabriquer des produits de luxe.

Le gouvernement canadien a fixé un quota de chasse de 400 000 phoques du Groenland, 60 000 phoques gris et 8 200 phoques à capuchon pour 2015.

Heureusement, selon IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux), rares seront, cette année encore, ceux qui iront chasser[1]. 35 pays ont déjà interdit l'importation de produits dérivés du phoque dont l'UE, la Russie et les Etats-Unis. Conséquence : la demande pour les peaux de phoques s'est effondrée. Sa coûteuse campagne de communication n'aura pas permis au gouvernement canadien de conquérir de nouveaux marchés. De plus, la bataille qu'il a menée à grands frais à l'OMC contre l'interdiction de la vente des produits dérivés du phoque dans l'UE s'est soldée par un échec définitif en mai 2014.

« La chasse aux phoques est vouée à disparaître. Depuis 20 ans, elle ne doit sa survie qu'aux subventions de l'État[2]. Il n'existe plus aucun marché pour les produits issus de cette chasse aussi cruelle qu'inutile », tranche Céline Sissler-Bienvenu, Directrice d'IFAW France. « La question est simplement de savoir si le gouvernement canadien est enfin prêt à regarder la réalité en face et à trouver des alternatives économiques pour les chasseurs, ou s'il préfère continuer d'agir comme si ce secteur économique avait un avenir. In fine, seule l'opinion des électeurs de la région lui importe vraiment. »

Pourtant, le gouvernement, les chasseurs et les groupes de pression ont tenté de trouver de nouveaux débouchés pour les produits dérivés du phoque, depuis le carburant jusqu'au salami, en vain. Les données officielles sont formelles : en dépit d'une politique d'« utilisation maximale », plus de 90 % du corps des animaux chassés est mis au rebus, la fourrure constituant en fait le seul élément exploitable. Le secteur de la chasse aux phoques est sur le déclin depuis 2006 malgré les dizaines de millions d'euros injectées sous forme de subventions.

En raison de la demande insuffisante, le quota est loin d'avoir été atteint l'année dernière, puisque l'on dénombre 59 318 phoques abattus en 2014 contre 97 918 phoques l'année précédente.
Pourquoi la chasse aux phoques est-elle cruelle ?

Il est difficile de décrire à quel point la chasse commerciale aux phoques est une pratique cruelle. On donne priorité à la vitesse et aux profits dans un environnement imprévisible, ce qui fait qu'il est pratiquement impossible de faire un abattage humanitaire, sans cruauté.

À chaque printemps, sur la côte Est du Canada, des chasseurs montent dans leur bateau, sur une mer dangereuse ou à travers des banquises mouvantes, et ils s'affairent à tuer le plus de bébés phoques possible, le plus rapidement possible. Les chasseurs abattent les phoques – la plupart trop jeunes pour s'échapper – avec un fusil ou à l'aide d'un gourdin de bois muni d'un crochet, appelé hakapik.

Le gouvernement canadien compare l'abattage des phoques dans le cadre de la chasse commerciale à l'abattage des animaux de boucherie. En réalité, il s'agit de deux choses très différentes parce que, contrairement à l'environnement bien encadré des abattoirs, la chasse a lieu dans un environnement imprévisible et incontrôlable. Il est impossible d'y faire un abattage systématiquement sans cruauté.
Ainsi, le pourcentage de phoques blessés est bien trop élevé.
 À partir d'embarcations en mouvement, on tire au fusil sur des phoques qui tentent de s'enfuir. Ou bien on poursuit les phoques en courant sur la glace et en les frappant à coups d'hakapik. Dans les deux cas, il est peu probable qu'on puisse donner la mort du premier coup. Les phoques demeurent alors sur la glace blessés, terrifiés, souffrants, en état de détresse. Il arrive aussi que les phoques blessés s'échappent avant d'être retrouvés par les chasseurs.

Le Règlement sur les mammifères marins n'impose pas de normes pour un abattage sans cruauté. Les pratiques de chasses actuellement admises donnent libre cours à des gestes particulièrement cruels : des phoques vivants et conscients sont empalés sur des crochets de métal, on fait feu sur des phoques qui sont dans l'eau (et non sur la glace), on tire sur plusieurs animaux avant de s'en approcher pour vérifier s'ils sont inconscients, on laisse souffrir des phoques blessés sur la glace, on ne saigne pas l'animal immédiatement après avoir vérifié qu'il est inconscient. En fait, les normes reconnues pour réaliser des abattages sans cruauté ne sont ni requises par la loi, ni mises en application.

Il est impossible de faire une surveillance efficace. Depuis plus de 40 ans, les observations sur le terrain révèlent qu'il est, de toutes façons, pratiquement impossible d'appliquer la réglementation. Les bateaux sont éparpillés sur des centaines de milliers de kilomètres carrés et ils naviguent à des centaines, voire des milliers, de kilomètres les uns des autres. Avec seulement quelques navires de surveillance pour un si vaste territoire, la tâche est impossible.
Bientôt la fin de la chasse commerciale aux phoques ?

Dans les années 1980, l'Europe a interdit l'importation de peaux provenant des blanchons de phoques du Groenland et de dos bleus (le nom qu'on donne aux phoques à capuchons nouveau-nés).

À la fin des années 1990, malgré les fortes pressions internationales, le gouvernement canadien a dépensé des millions de dollars pour promouvoir l'abattage des phoques du Groenland, et il a même augmenté les quotas de chasse.

Le Parlement européen et le Conseil de l'Union européenne ont interdit le commerce des produits du phoque provenant de la chasse commerciale. Cette interdiction, entrée en vigueur en août 2010, constitue une victoire majeure pour mettre fin à une pratique cruelle et inutile. L'interdiction vise l'importation, l'exportation et la vente sur le territoire de l'Union européenne de tout produit provenant de phoques du Groenland ou de phoques à capuchons abattus dans le cadre de la chasse commerciale.

Autre victoire importante, à l'automne 2011, l'Union douanière Russie - Bélarus - Kazakhstan a interdit l'importation et l'exportation des peaux de phoques du Groenland. Selon le gouvernement canadien, la Russie importait 90 % des peaux de phoques du Canada.

À l'heure actuelle, la chasse commerciale rapporte moins que ce qu'il en coûte pour la soutenir. Année après année, le nombre de chasseurs actifs diminue. Bref, l'industrie est en déclin constant.

Soulignons enfin qu'IFAW ne s'oppose pas à la chasse aux phoques à des fins de subsistance telle que pratiquée par les peuples aborigènes. IFAW ne s'oppose pas non plus à la chasse « à des fins personnelles » des phoques de l'Atlantique canadien, qui autorise les pêcheurs à tuer jusqu'à six phoques par an pour une utilisation non commerciale.
Notes

    Le nombre de chasseurs participant chaque saison de chasse chute à mesure qu'ils se tournent vers d'autres sources de revenus. En 2006, ils étaient environ 5 594, contre 2 964 deux années plus tard et seulement 393 en 2014.
    L'abandon des subventions pourrait permettre au gouvernement canadien d'économiser au moins 5 millions d'euros par an. De plus, le Canada aurait déboursé quelque 7 millions d'euros d'argent public pour contester l'embargo européen sur les produits issus du phoque devant l'OMC.

Liens

Phoque du Groenland et phoque à capuchon pour la flottille sous régime de chasse compétitive des régions de Terre-Neuve-et-Labrador, du Québec, du Golfe et des Maritimes - Gouvernement du Canada
Auteur

Fonds International pour la Protection des Animaux.


Pétitions contre le massacre des bébés phoques 

Cliquer sur les 4 liens ci-dessous pour multiplier les chances. Merci.

.
.
 
.
 

Encore et toujours l'expérimentation sur les animaux

Mars 2015

 Encore les expériences sur les animaux !

Pétitions à signer SVP

C'est avec honte et beaucoup de compassion, que nous pensons à tous ces animaux pour qui la vie n'a été qu'une grande souffrance. Des animaux condamnés à un monde dont ils ne comprennent rien, un monde pour lequel il est impossible qu'ils aient été destinés, le monde cruel, horrible des expériences. C'est avec honte et beaucoup de compassion, que nous pensons à tous ces animaux qui n'ont pas eu le droit d'être des animaux, des êtres vivants uniques, des êtres précieux diminués au rang de matériel vivant, des objets sans vie, des objets que l'on utilise. Les expériences sur animaux ne sont pas des œuvres du Divin mais des œuvres de personnes qui se prennent pour Dieu. Nous ne voulons pas cette destinée pour les animaux qui ont aussi une âme, une destinée, un chemin d'évolution. Nous humains ! Pourrons-nous encore porter le nom d' être humain si nous continuons à nous acharner à pratiquer de telles expériences.

vcm-s-kf-repr-500x375-1.jpg

En 2013 pas moins de 626.750 animaux ont été utilisés dans les laboratoires Belge. En France c'est une catastrophe, rien n'est respecté, même pour les produits cosmétiques.

Pourtant les alternatifs sont démontrés efficaces et fiables, ce qui ne l'est pas sur les animaux.

Prenez position contre les tests sur les animaux  tout à fait absurdes.

Nous relions ici 6 liens et pétitions. SVP partager au maximum.

En 2013, à travers toute l'Europe, des gens ont applaudi l'entrée en vigueur de l'interdiction de tester des cosmétiques sur les animaux dans l'Union européenne.

Pourtant, il s'avère maintenant que des animaux sont encore empoisonnés et tués dans l'Union européenne au cours des tests des ingrédients des cosmétiques, malgré le fait que nos étagères soient déjà pleines à craquer de maquillages, de crèmes et de shampooings et en dépit du fait qu'il existe des méthodes fiables n'ayant pas recours aux animaux et permettant de tester n'importe quel nouveau produit.

Agissez ! Faites pression sur la Commission européenne et l'Agence européenne des produits chimiques pour qu'elles imposent que les ingrédients des cosmétiques ne soient JAMAIS testés sur les animaux.

                                                          ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 En Belgique, une université Catholique  la KUL : Un enfer pour les animaux.
Des chercheurs de la KUL révèlent les tortures endurées par les animaux dans les laboratoires de l'université : lapins brûlés au 3éme degré par les expérimentateurs, globes oculaires de souris enlevés " afin d'étudier l'activité du cerveau des souris aveugles" rats subissant un régime provoquant une perte de poids de 30% pour étudier l'anorexie etc...
La législation belge impose l'utilisation de méthodes alternatives à l'expérimentation animale. Or que le nombre d'animaux utilisés dans les laboratoires belges ne diminuent pas en 2013 626.742 animaux ont été utilisés dans les 356 laboratoires agréés, ce qui représente une augmentation de plus de 4,30 % par rapport à 2012.
L'ASBL Suppression des expériences sur l'animal, propose une lettre-pétition au recteur de la KUL
Lettre que vous pouvez rédiger à votre convenance.
Cliquer pour télécharger la lettre type à envoyer.  
                                                            -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Non à l’ouverture / extension d’un élevage de 1600 primates de la SILABE (Simian Laboratory Europe), destiné à l’expérimentation animale, qui est situé au Fort Foch de Niederhausbergen (près de Strasbourg) et demandons la fermeture du centre de primatologie déjà existant.
Rendez-vous dans la rue en juin !
Animalsace organisera une mobilisation courant juin à Strasbourg. Nous aurons besoin de votre participation massive pour envoyer un message fort. Montrons notre opposition à cette extension et à l'existence même du centre de primatologie de Nierderhausbergen.
Pour plus d'informations, rejoignez l'évènement Facebook en cliquant ici.
                                                       ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Empêchez Air France d'expédier des singes vers leur mort !

Air France : la cruauté envers les primates

Air France prétend « faire du ciel le plus bel endroit de la terre ». Mais en réalité, la compagnie aérienne fait du ciel un endroit dangereux et effrayant, car elle est l'un des plus grands trafiquants de primates au monde. Air France continue d'expédier des singes vers les laboratoires, en dépit du fait que quasiment toutes les autres grandes compagnies aériennes du monde ont cessé d'envoyer des primates sur ces horribles vols sans retour !

Beaucoup des singes expédiés par Air France vers des laboratoires ont été enlevés dans la nature, arrachés à leur habitat et à leur famille. Entassés dans de minuscules caisses en bois dans les soutes de vols transportant des passagers, ils subissent un voyage sombre et terrifiant. Dès leur arrivée aux États-Unis, les animaux sont transportés dans des établissements comme Shin Nippon Biomedical Laboratories et Covance – les plus grands importateurs de primates aux États-Unis – où ils sont emprisonnés et torturés lors d'expériences.

                                                            --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Contre l’installation d'une ferme d'élevage de macaques en Floride destinés à l’expérimentation animale.
Merci de supporter la campagne pour s' opposer aux plans de construction d'une installation pour que se reproduisent les singes d'expérimentation en Floride.

Si cette installation est autorisé à aller de l'avant, les singes femelles seront enfermés dans des caisses de voyage minuscules et piloté des milliers de miles de l'île Maurice à élever des bébés pour des expériences dans Labelle, Floride.

Notre enquête choquante a exposé la souffrance de ces animaux avant même qu'ils se dirigent vers les États-Unis. En savoir plus sur ce que nous avons trouvé à l'intérieur un fournisseur de singe mauricien au http://www.ad-international.org/animal_experiments/go.php?id=3509.

ADI fait tout son possible pour mettre fin à ces plans cruels et sont très reconnaissants pour votre soutien.

  SVP aidez-les à passer le mot et sauver les singes en signant leur pétition et en partageant avec vos amis et famille et participer à leurs actions de campagne sur Facebook et Twitter.
Ce que vous pouvez faire :
SVP  exhorter les responsables locaux et de l’état de prendre des mesures pour annuler les plans de l'installation de Primera Prelabs à Labelle.
                                                      --------------------------------------------------------------------------------------------------------

QUE LA SOCIÉTÉ CHAPSTICK (PFIZER) STOP LA VENTE DE PRODUITS ISSU DE L'EXPÉRIMENTATION ANIMAL"!

Petition: QUE LA SOCIÉTÉ CHAPSTICK (PFIZER) STOP LA VENTE DE PRODUITS ISSU DE L'EXPÉRIMENTATION ANIMAL

Stop au gavage des canards pour le foie gras illégal mais impuni

          Bonjour chers amis et amies qui aimer les animaux

                   Nouvelle démarche contre le foie gras.

                 Nous avons besoin de vous tous pour dire :

        Images 5 

                                  Stop à la barbarie

     L'homme est tombé si bas qu'il doit se nourrir d'animaux rendus malades, il s'imagine que cela n'a aucune conséquence sur lui, non seulement physiquement, mais cela le rend malade sur d'autre plans, imaginez ! Le foie, organe qui se charge des émotions,  plus de cinq cent fonctions dans le corps comme la purification du sang, stockage des vitamines, produit la bille....


   Mais surtout chaque organe à une mémoire et des gardiens, donc en mangeant du foie rendu malade par le gavage forcé, ces gardiens se sont rendus  furieux et feront tout pour rendre malade le consommateur.   
Dicton bien connu : Un homme prévenu en vaut deux.         

Cette pratique scandaleuse n'est vraiment pas le respect de la vie, c'est pour cela qu'il faut agir rapidement

  Agissons ensemble pour mettre fin à cette pratique cruel et barbare ou chaque année des millions de canards et oies agonisent pour obtenir du foie gras.


En clair : ce qu'en dure le canard ou l'oie chaque jour dans sa coute vie d'emprisonnement .

La technique du gavage : Enfermé dans une petite cage sordide et insalubre n'ayant même pas la place de bouger, rentabilité oblige, autrefois artisanal aujourd'hui totalement automatique, le gavage consiste à enfoncer un tuyau dans le gosier  jusque dans l'estomac et injecter 800gr par jour avec une pompe pneumatique en 2-3 secondes cela crée un choc immédiat à l'animal d’étouffement et cela pendant 12 jours. Cela entraine à l'animal diarrhée, un grossissement du foie 10 fois son volume, dermatite et stress souvent l'animal meurt agonisant pendant le gavage.
.
Imaginez les dégâts,  l'animal reçoit par jour l'équivalent à 20 kg de spaghetti par jour pour un homme de 80kg
A savoir que le foie gras de l'animal est un foie malade cirrhose
.
       Images 6    Toute cette souffrance pour en arriver là !
 
Une solution alternative au gavage cruel existe : Pour ne pas sinistré une région d'élevages. Il serait sage, de laisser les canards et oies en libertés et de les nourrir librement avec une alimentation très riche comme les graines de lupin, de lin, des figues, des glands et du miel.
.

Toutefois, il n'existe pas de foie gras bio même si on le prétend.
Il y bien d'autres moyens de se nourrir noblement sans souffrances. 

Le conseil de l’Europe a interdit ces cages individuelles depuis le 31/12/2004 pour les nouvelles installations et  depuis le 31/12/2010 pour les installations existantes, mais les lois sont souvent  ignorées par plusieurs pays.

.
 Plusieurs associations de défenses animales se sont unies pour en finir avec ces pratiques cruelles 

                 Cette situation est intolérable.

  Merci de signer cette pétition pour demander aux présidents de la commission Européenne et du conseil des ministres de  l'agriculture de faire appliquer la loi par des actions rapides et strictes.

.

     Merci de faire connaître et de partager cette pétition à toutes vos connaissances.

.                      Marie-Christine Chevalier & Lilas Holvoet

                Pour  l'alliance essénienne de sauvegarde des animaux

                                        Cliquez sur le lien

           Pétition : Stop au gavage pour le foie gras illégal mais impuni    

          

Non au zoosadisme & Non à la zoophilie

Stop au zoo-sadisme

Les guides des animaux nous demandent , de mettre au grand jour, l' existence et la multiplication des maisons de prostitutions avec animaux, toute une industrie de sadisme sexuelle via internet, vidéo et autre moyens pour en faire un commerce très lucratif sur la souffrance des animaux.

Il est temps d’arrêter et de faire arrêter toute cette horreur.

Cela reste caché tellement que cela est honteux et dégradant.

 

Zoophiliedogobaila4

.

Nous ne parlons pas ici de certaine personne souffrant de solitude ayant des actes sexuelles avec leurs animaux, cette catégorie là éprouvent des sentiments pour leurs bêtes.

Mais à la catégorie bien plus perverse où les animaux tel que des grands chiens, singes, chevaux, brebis....sont attachés, humiliés, torturés souvent déchirés entrainent une mort cruelle. La perversité humaine n'a pas de limite s’attaquant même sur des femelles en gestations, celles-ci perdent leurs petits. Après l'acte ces sadiques ont parfois le besoin de les tuer.

La législation européenne est trop molle face à cet horreur, laissant chaque pays à sa propre loi.
Dans le reste du monde, sauf quelques pays, aucune loi ne l'interdit, cela est même légitime. Certain diront même qu'il vaut mieux cela que sur des enfants, mais il faut savoir que les pédophiles ont commencés sur les animaux.

.

Note essénienne en collaboration avec les guides animaux.

Cela est une grande tristesse pour le monde animale.Ce sont des forces qui ne devraient même pas exister tant elles sont vils au même titre que la prostitution infantile, l'homme fait de l'argent en profanant tout ce qui est innocent. Ceux qui vivent de ce commerce auront la honte sur eux dans tous les mondes et finiront enchainés à leurs tour, tandis que ceux qui pratiquent de telles actes, sont des malades qui doivent être soigné. Une fois que l'homme commence cette déviance, les forces s'installent dans sa semence ( bas ventre) deviennent très puissantes et in métrisables. De plus l'homme passera cette perversité à ses descendants maudissant ainsi sa famille pour des générations.

Par le zoo-sadisme, le beau monde de la vie qu'est la procréation est sali et touche tous les règnes, cela engendre des difficultés pour le monde animale dans sa propre procréation.

.

Ce que le monde animale veut : Que tout cela soit connu du grand publique et puni dans la pureté ou la justice. Cette perversité doit être mise au grand jour, pour la stopper dans sa croissance vu les nouvelles communications utilisées par les humains comme internet où il n'y a pas de retenue.

Marie-Christine & Lilas de l'alliance essénienne de sauvegarde des animaux

En savoir plus:

 Souffrances psychologiques

La zoophilie n’étant jusqu'alors prohibée que lorsqu'elle portait physiquement atteinte aux animaux… les preuves pouvant confirmer l’infraction supposée étaient difficiles à réunir pour les vétérinaires du pays, qui pouvaient soupçonner des abus commis sur les animaux sans être en mesure de les attester formellement. Ce principe douteux occultait en outre les souffrances psychologiques ressenties par l’animal.
En 2006, dernière année pour laquelle des chiffres sont disponibles, une centaine de cas, impliquant des blessures sur les animaux, ont été portés à la connaissance des autorités suédoises. Le pays est par ailleurs parmi les seuls pays à avoir tenu des statistiques régulières. En France, et dans de nombreux pays européens où la zoophilie est prohibée, aucune donnée ne permet de donner des chiffres précis sur l’étendue supposée de ces pratiques, ni sur le nombre de plaintes déposées. En Allemagne - où la vente, la location ou le prêt d'un animal à des fins sexuelles étaient autorisés jusqu’en 2012 - la zoophilie concernerait, selon l’association Deutschlandsagtnein*, 2,4 millions de cas.
«Il n'existe aucun doute autour du fait qu'il est interdit d'accabler les animaux.

Eskil Erlandsson - ministre suédois des Affaires rurales

Pays européens à la traîne
La nouvelle législation suédoise, qui entre en vigueur à partir du 1er janvier 2014, s’inscrit dans un mouvement européen plus large : une directive de l’Union oblige en effet les Etats membres à renforcer leur législation en termes de protection animale. Si la France punit les actes de nature sexuelle commis envers les animaux depuis 2004, d’autres pays sont à la traîne : en Belgique et au Danemark, les actes zoophiles sont malheureusement toujours légaux. Et l’Allemagne compte pour sa part des associations de défense… de zoophiles (!).

Mais c’est en Suisse que la loi est la plus aboutie sur ce sujet : le code pénal helvète sanctionne à la fois les actes de nature sexuelle commis sur les animaux ainsi que la diffusion et la réception d’images zoophiles. C’est aujourd’hui le seul Etat à s’être doté d’un arsenal législatif complet et dissuasif : les peines de prison peuvent aller jusqu’à 3 ans. En France, si une proposition de loi a été déposée en ce sens par la députée Muriel Marland-Militello (UMP), celle-ci n’a jamais été inscrite à l’ordre du jour parlementaire. Un vide juridique qu’il serait urgent de combler.

Ce que dit le code pénal/
Article 521-1 du code pénal (extrait) :

Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves ou de nature sexuelle ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende. À titre de peine complémentaire, le tribunal peut interdire la détention d'un animal, à titre définitif ou non.

La loi interdit-elle vraiment la zoophilie?En France ?

Dans sa rédaction actuelle, l'article 521-1 du code pénal semble se limiter aux «sévices» de nature sexuelle, ce qui pourrait autoriser une pratique zoophile respectueuse des animaux, ce que revendique avec sérieux la communauté «Zeta».
Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves ou de nature sexuelle ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende. A titre de peine complémentaire, le tribunal peut interdire la détention d'un animal, à titre définitif ou non.
Mais la Cour de cassation a tranché la question en estimant dans un arrêt du 4 septembre 2007 que «des actes de pénétration sexuelle commis par une personne sur un animal constituent des sévices de nature sexuelle au sens dudit texte». Le prévenu avait pratiqué des actes de sodomie sur son poney «Junior» et avait écopé d'un an de prison avec sursis, assorti d'une interdiction définitive de posséder des animaux. L'«arrêt Junior» clarifie la ! loi, mais ne règle pas tous les cas de figures.
.

Casse-tête juridique

Pour parler crûment, l'arrêt de la Cour de cassation a réglé la question de la pénétration d'un homme sur un animal mais pas celle du sexe entre une femme et un animal (la situation la plus fréquente sur les sites zoophiles). L'arsenal juridique ne permet pas de condamner ces pratiques puisqu'il faut prouver que l'animal a souffert. Ce qui relève du casse-tête juridique quand un animal pénètre une femme. Si la proposition de loi était votée, la simple interdiction de la diffusion «des sévices de nature sexuelle» sur les animaux ne changerait en fait pas grand-chose, puisque les photos ou les vidéos avec des actrices resteraient dans un flou juridique.
De manière plus générale, «la zoophilie est une infraction très difficile à prouver, déplore Romy Turpin, responsable juridique de la Fondation Brigitte Bardot. Il faut qu'il y ait soit des témoins, soit un enregistrement vidéo, soit une analyse clinique voire une autopsie pour les cas les plus extrêmes. Pour prouver l'infraction devant le juge, on est souvent obligé de trouver des traces de sperme. Or il se dissout très vite dans le corps de l'animal.»
 les autres pays:
.
.

Dogobailazoophilie

chien décédé suite aux sévices sexuelles

.

Ce que nous pouvons faire est de signer les 4 pétitions ci-dessous

PETITION TO DENMARK: Bestiality is Very Dangerous to Public Health due to Zoonotic diseases
.
www.petitiononline.com/petitions/Beast999/signatures?page=271

Comments; Stop the Zoophilie in Danemark, please punish the people who do it too; Please specify your country & Province; Brussels-Belgium. boukhalil.

Petitioning Minister Mr Henrik Høegh

http://www.avaaz.org/fr/petition/Interdire_les_maisons_closes_zoophiles_en_Europe_en_Asie_et_au_MoyenOrient/?tZmYSbb

https://4659.lapetition.be/

Merci pour les victimes des sévices

Le voir c'est le savoir, nous ne pouvons plus l'ignorer et ne rien faire, c'est laisser condamné des êtres innocents.

 voir le site dogobaila.com

Ne tirez pas sur les oiseaux

Ne tirez pas sur les oiseaux

Avec le printemps qui arrive, la nature se réveille tous les règnes y participent, pour cette grande fête de la joie qui s'annonce ! en particulier les oiseaux qui semblent très affairés à cette préparation, par la magie de leurs chants, ils nous encouragent à sortir de notre torpeur et nous font penser à des choses plus légères, plus aériennes, un hymne à la bonne humeur.Les chants des oiseaux créent un champs vibratoire assez élevé autours de la terre, nettoient les atmosphères en tissant une maille subtile avec les esprits de l'air
Quel bonheur le matin au réveil ces multitudes de mélodies enchanteresses
Les oiseaux montrent aussi à l'homme qu'il doit se tenir au plus haut de son être pour accueillir les belles pensées.

Ils nous montrent aussi par leurs nids, l'importance de créer un cocon familiale, idéal pour accueillir le nouveau petit être.

Certains nids sont des beautés magistrales dignes des plus grands architectes, en choisissant simplement ce que la nature leurs offre

 contrairement à l'homme que lui, cherche le compliqué avec des matières qui sont contre la nature.

Surtout n'emprisonnez pas les oiseaux, car l'oiseau est le symbole de la liberté, le mettre en cage c'est le dénaturer et par analogie c'est mettre une partie de nous même en prison.

Il faut prendre soin de ces petits êtres!

Dscn1041

La beauté de voir un oiseau se poser sur une main librement

Pourtant !

Certain n'ont rien compris, par avidité, cupidité les chasses, les tortures et les massacres mettant en danger la biodiversité.
Protégeons leurs monde qui aussi le nôtre.
Signons les pétitions contre l'impensable et horrible sort que certains hommes leurs réservent.

Ball trapcaille

Ball-trap : Non au lancer de cailles

À l'attention de :

M. Jérôme Bonnafont, ambassadeur de France en Espagne,

M. Carlos Bastarreche Saguës, ambassadeur d’Espagne en France,

M. José Ignacio Wert, ministre de l'Éducation, de la Culture et des Sports d’Espagne.


Il existe en Espagne une pratique révoltante consistant à utiliser des cailles vivantes comme projectiles. Le système est identique à celui du ball-trap. Toutefois dans ce cas, la partie du propulseur qui sert normalement à envoyer des plateaux en argile est remplacée par un tube en plastique dans lequel l’oiseau est introduit et bloqué par les pattes ou par la tête.


Lorsque le système est déclenché, la caille se retrouve violemment propulsée. Dans la plupart des cas, l’oiseau meurt au moment d’être propulsé ou tournoie dans les airs incapable de voler le temps que les chasseurs le criblent de balles. Touchée ou non, la pauvre victime finira son parcours en s’écrasant sur les graviers du champs de tir, et passera ses dernières heures dans l’agonie. Une compétition ordinaire dure environ quatre heures au cours desquelles près de 1500 cailles sont sauvagement tuées.


Pratiquée dans tout le pays, le tir sur caille a déjà été réprimandé par grand nombre d’organisation en charge de la défense des animaux. Malgré cela la Fédération nationale de chasse continue d’organiser chaque année des championnats départementaux, régionaux et nationaux.


Par la présente pétition, nous demandons que cette pratique clairement contraire à l’éthique et sans le moindre intérêt soit interdite. Le tir sur caille n’est ni du loisir, ni du sport mais purement de la barbarie et de la torture et doit être ainsi condamné.

Signez

Share on facebookShare on twitter

Une deuxième pétition pour les oiseaux

Protection des oiseaux en Egypte

Pétition : Protection des oiseaux en Egypte

Créé le 04/01/2014 - Fin le 04/01/2015

À l'attention : de la Ligue pour la protection des oiseaux

En Egypte, des milliers de petits oiseaux épuisés après un long voyage de migration sont capturés dans des filets tendus en bord de mer, sur 700 kms!

Les plumes des ailes et de la queue sont arrachées pour qu'ils ne puissent plus s'envoler, ils sont ensuite revendus vivants dans de tristes conditions, ou tués pour être consommés par milliers,

Il s'agit bien souvent d'espèces protégées chez nous en Europe, et les agissements d'un seul pays comme l'Egypte peuvent réduire à néant les efforts des autres pays en matière de protection.


Oiseleur, c'est la tradition en Egypte! Il faut combattre ces traditions cruelles et inutiles qui déciment les populations de nos petits oiseaux qui dévorent les insectes et que nous aimons observer dans la nature, comme la huppe.

Merci d'avance de signer cette pétition.

Signez la pétition ci-dessous

Protection des oiseaux en egypte

 

N oublions jamais que l'oiseau est un messager des mondes supérieurs, il élève notre conscience.

Respectons les

Merci

Marie-Christine & Lilas




 

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés