Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

Blog

image-d-entree.jpg

Bonjour bien chers tous, merci de consulter le blog, Nous serions très heureuses de nous laisser vos commentaires et cela via notre Mail dans contact. Merci.

Images beagle

Notre générosité trahie

Notre générosité trahie ! Nous sommes tous victimes !

Nous ne pouvons plus fermer les yeux de peur de découvrir la vérité et ne pas vouloir savoir :

- des patients victimes de faux espoirs et d’une mauvaise science qui souvent ne guérit pas ;

- des animaux totalement victimes des expériences aberrantes des laboratoires, juste pour faire marcher un système obsolète ;

- la générosité du public à qui on occulte où vont réellement leurs dons ;

- les chercheurs qui testent sur les animaux, victimes de leur aveuglement et de leur obstination en s'accrochant à leurs vieux schémas ;

- le tout public victime de la croyance qu'il est obligatoire de tout tester sur des animaux.

 

Il est temps d'ouvrir les yeux et de nous lever : STOP cela suffit !

Nous ne voulons plus de cette science qui a commis par le passé tant d’abus ! Rappelons-nous les saignées, la lobotomie et tant d'autres où des millions d'animaux ont souffert au cours de tests abominables et combien de médicaments testés sur eux, catastrophiques et mortels pour l’humain.

 

Nous voulons guérir et nous soigner par une science moderne sans test sur les animaux.

Nous voulons voir toute la clarté et avoir l'assurance que nos dons ne servent plus à financer la souffrance animale, mais bien à soutenir la recherche scientifique moderne sur cellules humaines, ou toute autre méthode pertinente pour la santé humaine, qui fait des prouesses et assure notre futur.

 

La vérité sur le Téléthon : sous une belle image d'institution respectable, se cache une horrible cruauté. 

Tous les jours, dans de tristes cages, les chiens sont rendus malades, empoisonnés, mutilés ou tués dans le cadre d'expériences douloureuses. 

 

Suite à des vidéos accablantes prises par Peta, nous, AESA (Alliance Essénienne de Sauvegarde des Animaux,) avons contacté les coordinateurs et les dirigeants d'AFM Téléthon.

Par retour de courrier, le Directeur de AFM Téléthon  a confirmé utiliser les chiens pour leurs tests.  

Vous pouvez consulter les échanges de courriers dans les dossiers joints en version PDF :

1 premier contact avec les coordinateurs de AFM Téléthon

2 mail de retour du Directeur de AFM téléthon

3 demande et autorisation de publier nos échanges notamment 

en 4 notre lettre de contre-arguments (très important à lire).

5 dernier échange en date

 Nous vous invitons à écrire votre indignation à AFM Téléthon et de faire connaître cette cruauté autour de vous.


1 -premier contact avec afm Téléthon1-premier-contact-avec-AFM-Téléthon.pdf (34.27 Ko)

2 -reponse de AFM au mail mc chevalier aesa absl 12-réponse-de-AFM-au-mail-MC-Chevalier-ASBL-AESA-1-.pdf (106.53 Ko)

3- demande et autorisation de publier les e changes3-demande-et-autorisation-de-publier-les-échanges.pdf (75.52 Ko)

4 reponse contre argument envoyée a AFM Téléthon le 22 aou t4-réponse-contre-argument-envoyée-a AFM-Téléthon-le-22-août-.pdf (72.83 Ko)

5 -dernier echange5-dernier-échange.pdf (56.31 Ko)

Vidéo prise par Peta France sur la souffrance réelle des chiens lors des tests pour AFM Téléthon

 

Telethon chien aa 600x420

Téléthon finance la cruauté animale

      Téléthon finance des expériences très cruelles sur les chiens, une vidéo preuve à l'appuit des maltraitances que les chiens subissent et meurent dans une agonie atroce.

Nous devons nous battre pour les animaux sans défenses et faire que cela cesse.

  Téléthon finance des expériences cruelles sur les chiens, qui ne servent à rien car cela dure depuis des décennies et aucun résultat n'est abouti.
Il y a des des  techniques de pointe méthodes sans animaux qui travaille uniquement sur les cellules souches des patients atteint de DMD pour de thérapies prometteuses.
Il faut stopper de financer le Téléthon ! tant qu'ils feront subir de terribles maltraitances aux chiens.


Le pire ! C'est que les gens croient bien faire en apportant leur aide financière. Mais un sentiment plein de bonté et de compassion, peut se transformer sous l'effet de l'imbécilité sociale en la pire des tortures et de complicité.

La pression des médias en essayant d'attendrir le publique en montrant des enfants handicapés.


A signer et partager le message au maximum.

Une petition est faite via Peta

Vous pouvez écrire à téléthon pour demander de stopper les expériences sur animaux et de financer des recherches moderne sans souffrance animale et surtout en parler autour de vous et ne pas participer aux dons.

Merci.

Cliquer sur le lien ci-dessous pour signer la pétition en bas du documentaire de Peta.

http://action.petafrance.com//ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=59555

         

alliance-affiche-cnpa-3.jpg

Contre l'abandon des animaux pour les vacances

 

alliance-affiche-cnpa-3.jpg

Pensez fort à ce que l'ange de la fidélité soit puissant pour que les maitres n'abandonnent pas leurs animaux pour leurs vacances

Campagne contre l'abandon des animaux pour les vacances

 

à méditer ......... Lettre d'un employé de fourrière..... à lire et à diffusez SVP


 Je crois que notre sociiété a besoin qu'on attire son attention là-dessus.  
 
"En tant que responsable d'une fourrière, je vais partager quelque chose avec vous... un regard de l'intérieur, si vous me le permettez.
 
Tout d'abord, tous les vendeurs/éleveurs d'animaux devraient travailler au moins UN JOUR dans une fourrière. Peut-être qu'en voyant ces regards tristes, perdus... les yeux troublés, vous changeriez sur l'élevage et la vente à des personnes que vous ne connaissez même pas.
 
Ce chiot que vous venez de vendre finira probablement dans ma fourrière quand il ne sera plus une jolie boule de poils. Alors, comment vous sentiriez-vous si vous saviez qu'il y a 90% de chances que ce chien ne sorte jamais de la fourrière s'il y arrive seulement ?
 
Qu'il soit de race ou non, 50% des chiens qui entrent dans mon centre, abandonnés ou venant de la rue, sont de race pure...
 
Les excuses les plus fréquentes que j’entends sont :
"Nous déménageons et nous ne pouvons pas emmener notre chat/chien". Vraiment ? Où déménagez-vous pour ne pas pouvoir prendre d'animal et pourquoi avoir choisi cet endroit et pas un autre où vous pourriez le garder ?
"Le chien est devenu plus grand qu'on pensait". Et quelle taille croyiez-vous qu'un Berger allemand avait ?
"Je n'ai pas de temps pour m'en occuper" - C'est vrai ? Je travaille 10 ou 12 heures par jour et j'arrive quand même à trouver du temps pour mes 6 chiens.
"Il nous abîme toute la cour" - Pourquoi ne le prenez vous pas à l'intérieur avec vous ?
 
On me dit toujours "Pas la peine d'insister pour lui trouver un foyer, nous savons qu'il sera adopté, c'est un bon chien" Ce qui est triste c'est que votre animal ne sera PAS adopté...
 
savez-vous combien une fourrière est stressante ?
 
Laissez-moi vous raconter : L'animal a 72 heures pour trouver une nouvelle famille à partir du moment où vous le laissez.
Parfois un peu plus si la fourrière n'est pas pleine et arrive à se débrouiller pour le garder en parfaite santé.
S'il prend froid, il meurt.
 
Il sera confiné dans une petite cage, entouré des aboiements et des pleurs de 25 autres.
Il devra se débrouiller seul pour manger et dormir.
Il sera déprimé et pleurera constamment sur la famille qui l'a abandonné.
S'il a de la chance, et si j'ai assez de bénévoles, il pourra être sorti de temps en temps. Sinon, il ne recevra aucune attention, sauf une assiette de nourriture glissée sous la porte de la cage et quelques giclées d'eau.
 
Si le chien est grand, noir ou d'une race "bull" (pitbull, mastin…), vous l'avez conduit à la mort du moment qu'il a passé la porte. Ces chiens ne sont généralement pas adoptés.
 
Peu importe qu'il soit "doux" ou "dressé"... Si le chien n'est pas adopté dans les 72 heures suivant son entrée et que le refuge est plein, il sera sacrifié.
 
Si le refuge n'est pas plein et que le chien est suffisamment gentil et d'une race attractive, il est possible que son exécution soit repoussée, mais pas pour longtemps.
La plupart des chiens sont mis en cages de protection et sont sacrifiés s'ils montrent la moindre agressivité. Même le chien le plus calme est capable de changer dans un tel environnement.
 
Si votre chien est contaminé par la toux du chenil (trachéobronchite infectieuse canine) ou toute autre infection respiratoire, il sera sacrifié immédiatement, simplement parce que les fourrières n'ont pas les moyens de payer des traitements à 150 euros.
 
Et voici quelque chose sur l'euthanasie pour ceux qui n'ont jamais été témoins de comment un animal parfaitement sain sera sacrifié :
 
En premier lieu, il sera sorti de sa cage en laisse. Les chiens pensent toujours qu'ils vont se promener, ils sortent heureux, remuant la queue... 
jusqu'à ce qu'ils arrivent à la "chambre", là ils freinent tous des 4 pattes. Ils doivent sentir ou capter la mort ou sentir les âmes tristes qui ont été laissées là. C'est bizarre mais ça arrive avec tous sans exception. Le chien ou chat sera tenu par 1 ou 2 techniciens vétérinaires, en fonction de sa taille et de sa nervosité. Ensuite, un spécialiste de l'euthanasie ou un vétérinaire entamera le processus de trouver une veine dans sa patte avant et il lui injectera la dose de "substance rose". 
Espérons que l'animal ne prenne pas peur en se sentant immobilisé. J'en ai vu se griffer eux-mêmes et finir couverts de leur propre sang, rendus sourds par les aboiements et les cris. Tous ne "dorment" pas immédiatement. Parfois ils sont pris de spasmes pendant un instant et se souillent. Une fois terminé, le cadavre de votre animal sera empilé comme un bout de bois, dans un grand congélateur, avec tous les autres animaux en attendant qu'on vienne les chercher comme des déchets.
 
Qu'arrive-t-il ensuite ? Il sera incinéré ? Ils le conduisent à la décharge ? Ils le transforment en nourriture pour animaux ?
Vous ne le saurez jamais et vous ne vous poserez probablement jamais la question.
Ce n'était qu'un animal et vous pouvez toujours en acheter un autre, non ?
 
J'espère que si vous avez lu jusqu'ici, vous avez eu les yeux troublés et que vous ne pouvez pas vous sortir de la tête les images qui occupent mon esprit tous les jours quand je rentre chez moi après le travail. Je déteste mon travail, je déteste qu'il existe et je déteste savoir qu'il existera toujours à moins que vous changiez et vous rendiez compte des vies que vous gâchez, bien plus nombreuses que juste celle que vous laissez à la fourrière.
 
Entre 9 et 11 millions d'animaux meurent quotidiennement dans les fourrières et vous êtes les seuls à pouvoir arrêter cela. Je fais tout mon possible pour sauver les vies que je peux mais les refuges (fourrières) sont toujours pleins et chaque jour il y a plus d'animaux qui entrent que ceux qui sortent.
 
Je veux juste insister sur ce point : NE FAITES PAS D'ÉLEVAGE OU N'ACHETEZ PAS D'ANIMAUX TANT QU'IL Y EN A QUI MEURENT DANS LES FOURRIÈRES.
 
Détestez-moi si vous voulez. La vérité est douloureuse et la réalité est ce qu'elle est. J'espère juste qu'avec ce texte au moins une personne aura changé d'avis sur l'élevage et l'abandon de son animal dans une fourrière ou sur l'achat d'un chien. Espérons qu'un jour quelqu'un vienne à mon travail et me dise "j'ai lu cela et je veux adopter". Ça vaudrait la peine."
 
Si vous voulez que la situation change, renvoyez ce texte à tous vos contacts.


un employé de fouriére
Jazz M. Onster


 
 

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION cc VACANCES SANS ABANDON»
C'est la nouvelle campagne lancée par le Conseil National de la Protection Animale, fédération regroupant
plusieurs associations de protection animale, dont la Chaîne Bleue Mondiale.



Le but de cette campagne est de sensibiliser le public à l'abandon
inconsidéré d'animaux, surtout à l'approche de la période des vacances.
En effet, il y a encore beaucoup trop d'animaux abandonnés, ce qui
sature les refuges. Un chien sur sept est abandonné !  Par
exemple, les refuges belges ont recueilli 32.346 chiens et 36196 chats.
Un certain pourcentage d'entre eux ont dû être euthanasiés.
Malheureusement, c'est encore ainsi: tant que le chien (ou le chat) ne
présente que des avantages, il est choyé et supporté. Si tôt que sa
présence devient obstacle, il est transformé en déchet et on le jette
comme un vulgaire autre déchet. C'est hélas une réalité face à laquelle
nous ne pouvons fermer les yeux.
D'où cette importante campagne!
Concrètement, cette action consistera en une grande campagne d'affiche
placée à des endroits où il y aura un nombreux public (vétérinaires,
commerces, gares, restoroutes, etc ...).
Un site internet sera également créé où l'on pourra obtenir toutes sortes
d'informations (quelles vaccinations dans quel pays, adresses de pensions
animalières, ...), des conseils pour partir en vacances avec son
animal de compagnie.

A la dernière page de cette « Chaîne », vous trouverez l'affiche. Pouvons-nous
vous demander de bien vouloir la placer à un endroit visible ?
D'avance, nous vous en remercions!
Il est bien entendu que vous pouvez encore toujours obtenir auprès de
nous l'autocollant et/ou la carte postale de Tintin (campagne de la
C.B.M.) (voir ci-dessous). la chaine bleue mondiale

Il y a des solutions pour partir avec vos amis animaux ou si pas des services de gardiennages

Sur le site chien admis vous pourrez trouver toutes les solutions possibles et les endroits où aller avec vos amis

Le r.d.v. des meilleurs amis des chiens. Le site Internet qui renseigne tous les lieux et activités où les chiens sont admis.
Comme des hôtels, chambres d’hôtes, gîtes, campings, location de vacances, des conseils pour voyager avec son chien, les plages chien accepté, visites touristiques, promenade dans les parcs et châteaux, ainsi que des restaurants et un calendrier répertoriant par mois les activités, concours, sports canin, portes ouvertes, promenades, salons... Mais chiens-admis c’est aussi un répertoire des refuges, de pensions, d'éleveurs, d'adresses utiles concernant le bien être animal ou l'éducation et des cimetières ou crématoriums pour animaux de compagnie ….

Ce site a été créé aussi pour lutter contre les abandons en vous démontrant qu'il est possible d'aller et de faire plein de choses avec votre chien. Qu'il y a souvent des solutions et alternatives à l'abandon.

 Aussi : Le calendrier - Agenda des activités chiens admis

 

Tous les lieux et activités où votre chien est accepté. Visites touristiques, vacances avec votre chien, hôtels, chambres d'hôtes, restaurants, plages, pensions...

Cliquer sur : chiens admis ci-dessous  

Chiens Admis

www.chien-admis.be/

Renseigne tous les lieux et activités où les chiens sont admis comme les ...

 

 

Voir aussi :

Voir sur le site internet  www.vacances-sans-abandon.be  pour la Belgique

Voir sur le site 30 millions d'amis  pour la France
 

11062135 1104270202947076 2313921316879466780 n

Etude théologique importante

Résultat de recherche d'images pour "photos ammon tête de bélier"     Une vérité à soulever

Un autre regard pour mettre en lumière l'absurdité du sacrifice du mouton.

Une étude théologique Marocaine du peuple de l'Atlas.

A lire, à comprendre et à partager

http://mythologie-berbere.blogspot.be/2014/07/tafaska-le-sacrifice-du-belier.html

Images 31

La chasse aux BB phoques

  Images 32  Seal hunt 25th002 1

La chasse aux bébés phoques est de nouveau autorisée

Le gouvernement canadien autorise de nouveau la chasse de 400 000 phoques du Groenland

Le ministère des Pêches et des Océans Canadien a récemment annoncé le quota de chasse au phoque pour cette année : il autorise l'abattage de 400 000 phoques du Groenland, soit autant que l'année dernière. Aucune information officielle n'a pour l'heure été rendue publique concernant le prix et les débouchés commerciaux des peaux de phoque, ni même la date d'ouverture de la chasse.

Chaque année, les blanches étendues glacées de la côte Est du Canada se transforment en bain de sang. C'est parce qu'on y abat brutalement des dizaines de milliers de bébés phoques. Leur fourrure servira à fabriquer des produits de luxe.

Le gouvernement canadien a fixé un quota de chasse de 400 000 phoques du Groenland, 60 000 phoques gris et 8 200 phoques à capuchon pour 2015.

Heureusement, selon IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux), rares seront, cette année encore, ceux qui iront chasser[1]. 35 pays ont déjà interdit l'importation de produits dérivés du phoque dont l'UE, la Russie et les Etats-Unis. Conséquence : la demande pour les peaux de phoques s'est effondrée. Sa coûteuse campagne de communication n'aura pas permis au gouvernement canadien de conquérir de nouveaux marchés. De plus, la bataille qu'il a menée à grands frais à l'OMC contre l'interdiction de la vente des produits dérivés du phoque dans l'UE s'est soldée par un échec définitif en mai 2014.

« La chasse aux phoques est vouée à disparaître. Depuis 20 ans, elle ne doit sa survie qu'aux subventions de l'État[2]. Il n'existe plus aucun marché pour les produits issus de cette chasse aussi cruelle qu'inutile », tranche Céline Sissler-Bienvenu, Directrice d'IFAW France. « La question est simplement de savoir si le gouvernement canadien est enfin prêt à regarder la réalité en face et à trouver des alternatives économiques pour les chasseurs, ou s'il préfère continuer d'agir comme si ce secteur économique avait un avenir. In fine, seule l'opinion des électeurs de la région lui importe vraiment. »

Pourtant, le gouvernement, les chasseurs et les groupes de pression ont tenté de trouver de nouveaux débouchés pour les produits dérivés du phoque, depuis le carburant jusqu'au salami, en vain. Les données officielles sont formelles : en dépit d'une politique d'« utilisation maximale », plus de 90 % du corps des animaux chassés est mis au rebus, la fourrure constituant en fait le seul élément exploitable. Le secteur de la chasse aux phoques est sur le déclin depuis 2006 malgré les dizaines de millions d'euros injectées sous forme de subventions.

En raison de la demande insuffisante, le quota est loin d'avoir été atteint l'année dernière, puisque l'on dénombre 59 318 phoques abattus en 2014 contre 97 918 phoques l'année précédente.
Pourquoi la chasse aux phoques est-elle cruelle ?

Il est difficile de décrire à quel point la chasse commerciale aux phoques est une pratique cruelle. On donne priorité à la vitesse et aux profits dans un environnement imprévisible, ce qui fait qu'il est pratiquement impossible de faire un abattage humanitaire, sans cruauté.

À chaque printemps, sur la côte Est du Canada, des chasseurs montent dans leur bateau, sur une mer dangereuse ou à travers des banquises mouvantes, et ils s'affairent à tuer le plus de bébés phoques possible, le plus rapidement possible. Les chasseurs abattent les phoques – la plupart trop jeunes pour s'échapper – avec un fusil ou à l'aide d'un gourdin de bois muni d'un crochet, appelé hakapik.

Le gouvernement canadien compare l'abattage des phoques dans le cadre de la chasse commerciale à l'abattage des animaux de boucherie. En réalité, il s'agit de deux choses très différentes parce que, contrairement à l'environnement bien encadré des abattoirs, la chasse a lieu dans un environnement imprévisible et incontrôlable. Il est impossible d'y faire un abattage systématiquement sans cruauté.
Ainsi, le pourcentage de phoques blessés est bien trop élevé.
 À partir d'embarcations en mouvement, on tire au fusil sur des phoques qui tentent de s'enfuir. Ou bien on poursuit les phoques en courant sur la glace et en les frappant à coups d'hakapik. Dans les deux cas, il est peu probable qu'on puisse donner la mort du premier coup. Les phoques demeurent alors sur la glace blessés, terrifiés, souffrants, en état de détresse. Il arrive aussi que les phoques blessés s'échappent avant d'être retrouvés par les chasseurs.

Le Règlement sur les mammifères marins n'impose pas de normes pour un abattage sans cruauté. Les pratiques de chasses actuellement admises donnent libre cours à des gestes particulièrement cruels : des phoques vivants et conscients sont empalés sur des crochets de métal, on fait feu sur des phoques qui sont dans l'eau (et non sur la glace), on tire sur plusieurs animaux avant de s'en approcher pour vérifier s'ils sont inconscients, on laisse souffrir des phoques blessés sur la glace, on ne saigne pas l'animal immédiatement après avoir vérifié qu'il est inconscient. En fait, les normes reconnues pour réaliser des abattages sans cruauté ne sont ni requises par la loi, ni mises en application.

Il est impossible de faire une surveillance efficace. Depuis plus de 40 ans, les observations sur le terrain révèlent qu'il est, de toutes façons, pratiquement impossible d'appliquer la réglementation. Les bateaux sont éparpillés sur des centaines de milliers de kilomètres carrés et ils naviguent à des centaines, voire des milliers, de kilomètres les uns des autres. Avec seulement quelques navires de surveillance pour un si vaste territoire, la tâche est impossible.
Bientôt la fin de la chasse commerciale aux phoques ?

Dans les années 1980, l'Europe a interdit l'importation de peaux provenant des blanchons de phoques du Groenland et de dos bleus (le nom qu'on donne aux phoques à capuchons nouveau-nés).

À la fin des années 1990, malgré les fortes pressions internationales, le gouvernement canadien a dépensé des millions de dollars pour promouvoir l'abattage des phoques du Groenland, et il a même augmenté les quotas de chasse.

Le Parlement européen et le Conseil de l'Union européenne ont interdit le commerce des produits du phoque provenant de la chasse commerciale. Cette interdiction, entrée en vigueur en août 2010, constitue une victoire majeure pour mettre fin à une pratique cruelle et inutile. L'interdiction vise l'importation, l'exportation et la vente sur le territoire de l'Union européenne de tout produit provenant de phoques du Groenland ou de phoques à capuchons abattus dans le cadre de la chasse commerciale.

Autre victoire importante, à l'automne 2011, l'Union douanière Russie - Bélarus - Kazakhstan a interdit l'importation et l'exportation des peaux de phoques du Groenland. Selon le gouvernement canadien, la Russie importait 90 % des peaux de phoques du Canada.

À l'heure actuelle, la chasse commerciale rapporte moins que ce qu'il en coûte pour la soutenir. Année après année, le nombre de chasseurs actifs diminue. Bref, l'industrie est en déclin constant.

Soulignons enfin qu'IFAW ne s'oppose pas à la chasse aux phoques à des fins de subsistance telle que pratiquée par les peuples aborigènes. IFAW ne s'oppose pas non plus à la chasse « à des fins personnelles » des phoques de l'Atlantique canadien, qui autorise les pêcheurs à tuer jusqu'à six phoques par an pour une utilisation non commerciale.
Notes

    Le nombre de chasseurs participant chaque saison de chasse chute à mesure qu'ils se tournent vers d'autres sources de revenus. En 2006, ils étaient environ 5 594, contre 2 964 deux années plus tard et seulement 393 en 2014.
    L'abandon des subventions pourrait permettre au gouvernement canadien d'économiser au moins 5 millions d'euros par an. De plus, le Canada aurait déboursé quelque 7 millions d'euros d'argent public pour contester l'embargo européen sur les produits issus du phoque devant l'OMC.

Liens

Phoque du Groenland et phoque à capuchon pour la flottille sous régime de chasse compétitive des régions de Terre-Neuve-et-Labrador, du Québec, du Golfe et des Maritimes - Gouvernement du Canada
Auteur

Fonds International pour la Protection des Animaux.


Pétitions contre le massacre des bébés phoques 

Cliquer sur les 4 liens ci-dessous pour multiplier les chances. Merci.

.
.
 
.
 

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés