Cliquez sur J'aime Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

manifestation contre l'ouverture d'un élevage de vison pour la fourure

notre-logo-7.jpeg Manifestation contre l'ouverture d'un élevage de visons

le 2 novembre 2013 à 13H  Wervik en Belgique


notre-logo-9.jpeg

Le samedi 2 novembre à 13h, GAIA manifeste aux côtés des habitants de Wervik contre l'arrivée du plus gros élevage belge de visons pour la fourrure. Le collège des échevins avait rendu un avis négatif et GAIA avait introduit une réclamation avec plus de 2000 riverains et amis des animaux, mais ça n'a pas empêché la Province de Flandre Occidentale de donner son accord pour un élevage de 107 000 visons ! GAIA a déjà été en appel auprès de la Ministre contre cette décision. Il faut empêcher l'arrivée de ce nouvel enfer pour visons !

Venez manifester avec nous, faites-vous entendre ! Merci de partager cet appel avec vos amis. RDV le 2 novembre à 13h. Adresse : Menensesteenweg 290, Wervik.

GAIA organise également un départ en car à partir de Bruxelles. Pour plus d'infos : info@gaia.be

l'alliance essénienne de sauvegarde des animaux sera présente aux côtés de Gaia et des habitants de la commune de Wervik, pour dire non à l'esclavage. Non à la barbarie. Nous refusons toutes formes de souffrances, plus aucune cage, les visons sont des êtres magnifiques ils doivent vivent en liberté et non pour le plaisir de la mode et du profit obtenu de leur enfer.

Nous ne voulons pas que cela se reproduise, les corps des petits visons écorchés vifs

infos

COMINES-WARNETON - À deux pas de Comines, un élevage de visons a essuyé un refus massif de la population. La Province vient néanmoins d’autoriser le projet.

 En mars dernier, un permis d’exploiter avait été introduit pour un énorme élevage de visons, chaussée de Menin à Wervicq, dans les serres Ghesquiere, qui ont cessé toute activité horticole. La demande avait été introduite par cette même société, mais l’on soupçonne qu’un promoteur hollandais viendrait exploiter le site.

En effet, les Pays-Bas sont les troisièmes plus gros producteurs de visons au monde (six millions de têtes et 160 élevages), après le Danemark et la Chine. Toutefois, les autorités hollandaises ont voté le 18 décembre 2012 l’interdiction de l’élevage d’animaux pour leur fourrure. Même si la décision n’entrera en vigueur qu’en 2024, les industriels du secteur fourbissent déjà leurs armes.

Le projet de Wervicq portait sur 161 200 visons répartis en 26 000 mamans et 130 000 jeunes! Les serres couvrent environ deux hectares.

La population avait accueilli la nouvelle par un véritable tollé. Une réunion houleuse (250 personnes) et une pétition de 2 328 signatures avaient amené les autorités communales a refusé le projet.

Le jeudi 5 septembre, le Conseil provincial de Flandre occidentale a décidé d’octroyer à la NV Ghesquiere un permis pour 107 466 visions, soit deux tiers de ce qui avait été demandé. Leurs arguments: les serres sont situées dans une zone agricole; ce qui convient à un élevage de visons.

La Ville et l’association Gaia ont déjà fait part de leur souhait d’aller en appel de cette décision; auquel cas le dossier arriverait dans les mains de la ministre flamande de l’environnement, la CD & V Joke Schauvliege.

M-F.Ph.





Belgique Wervik ( Comines- Warneton )

© Copyright 2011 Alliance essénienne de sauvegarde des animaux Tous droits réservés